Me Habiba Touré contrarie Kuibiert “Bernard Dadié, Séri Bailly, Abdoulaye Diallo…tous décédés mais sur la liste, plus de 4000 centenaires enregistrés”

Les premières investigations de la Safe du Ppa-Ci viennent d’être divulguées. Il y a moins d’un mois, Laurent Gbagbo créait au sein de son parti une structure de lutte contre la fraude électorale. La Sentinelle anti fraude électorale ou Safe est confiée à Me Habiba Touré cheffe de cabinet du Président du parti devenue la coqueluche des partisans de l’ancien président depuis sa sortie sur LifeTv où elle avait crânement défendue son chef et client Gbagbo.
Ce mardi 30 mai elle était face à la presse pour faire le bilan des premières investigations de la Safe.
Et si l’on s’en tient à ses propos tenus, la liste électorale provisoire n’est pas si fiable que le penseraient ses défenseurs, le président de la Cei Coulibaly Kuibiert en premier.

Selon Me Habiba, celle-ci est truffée d’irrégularités flagrantes et d’éléments de fraude qui interrogent sur la qualité du travail de ses concepteurs.

Elle égrène par la suite les griefs contre la liste électorale provisoire affichée il y a deux jours.

Me Habiba fait d’abord valoir que le délai de 10 jours pour le contentieux est insuffisant parce que ce laps de temps ne permettra pas de déceler les cas d’irrégularités et de fraude étant donné que les partis politiques et les citoyens ordinaires n’ont ni moyens ni pouvoirs pour faire le travail de la Cei à sa place. Elle se réfère pour cela à l’article 4 du code électoral qui donne, selon elle, suffisamment de pouvoirs à la Cei pour faire le travail d’audit connu sous l’appellation de contentieux électoral.

Le but de sa conférence était également de démontrer que son mentor Laurent Gbagbo est victime d’une décision purement politique. Habiba Touré est sans concession sur ce sujet :
“Des personnes décédées sont bien inscrites sur la liste électorale ;
– Des personnes condamnées pour crime sont bien présentes sur la liste électorale ;
– Des personnes détenant 2, voire 3 numéros prétendument uniques d’enregistrement sont bien sur la liste électorale ;
– Des personnes dont la filiation déclarée sur la liste électorale ne correspond pas à la filiation enregistrée à l’état civil sont bien sur la liste électorale.

Toutes ces personnes et doublons peuvent être inscrites sur la liste électorale …MAIS PAS LE PRESIDENT LAURENT GBAGBO déclare Habiba Touré
La jeune avocate fait savoir que des noms comme ceux de Dogbo Blé, Soul to Soul, Affoussy Bamba, Commandant Séka Séka condamnés et déchus de leurs droits se retrouvent sur la liste.
Sa structure Safe à révélé également plus de 4000 électeurs âgés de plus de 100 ans avec 170 ans pour la doyenne d’âge. Les cas de doublons sont plus de 6 mille et les centenaires plus de 4000. Des personnes décédées, ajoute-t-elle, sont encore au nombre des électeurs. Ce sont Bernard Dadié, Seydou Diarra, Abdoulaye.

Commentaires Facebook