Pdci-Rda / Les obstacles judiciaires levés – Le congrès se tient enfin ce vendredi 22 décembre à Yamoussoukro

Il n’y a plus d’obstacles judiciaires à la tenue du 8e congrès extraordinaire du Pdci-Rda. Invitée à répondre à une nouvelle convocation du tribunal du Plateau suivant une requête introduite par les militants Blesson et Affrimou Ourah, la direction du Pdci a obtenu gain de cause. En effet, selon Me Blessy Jean Chrysostome, Avocat du parti doyen, qui évoque la puissance du dialogue, les deux requérants ont décidé de retirer leur plainte. Ils ont été suivis par la juge Aminata qui leur en a donné acte. Conséquence immédiate : le congrès de Yamoussoukro se tiendra aux heure et lieu prévus. Depuis le tribunal d’Abidjan-Plateau, Me Blessy a invité les congressistes à prendre la route de la capitale ivoirienne pour la grand’messe.

Après le bureau politique du 19 décembre qui a pris la résolution de reprogrammer le congrès du parti, l’espoir des militants ont été douchés par une nouvelle assignation en justice à laquelle les responsables du parti devaient répondre ce 21 décembre. Dans une sorte de course contre la montre, les Avocats du parti, Me Suy Bi et Jean Chrysostome Blessy ont enfilé les toges pour défendre le client Pdci devant la juge Aminata Koné.

SD à Abidjan

sdebailly@yahoo.fr

Commentaires Facebook

2 réflexions au sujet de “Pdci-Rda / Les obstacles judiciaires levés – Le congrès se tient enfin ce vendredi 22 décembre à Yamoussoukro”

  1. Enfin, le plus grand parti d’opposition dans notre pays revient au respect de ses propres textes dans la cohésion interne. À bien observer, le report (dû à l’intervention de l’autorité judiciaire) fut une bénédiction cachée. Sinon, ce parti aurait définitivement implosé si le samedi dernier était passé. Bonne chance maintenant au PDCI. Prenez votre place dans la construction de notre beau pays et belle démocratie dans la paix… On avance…

  2. Il faudrait saluer à juste titre la juge et la justice qui ont dit le droit. Point barre. Les plaignants ont retiré leur plainte après dialogue. Palabres wah yuéh…
    Félicitations au PDCI. Félicitations aussi aux autorités de démontrer par a+b à tous les détracteurs et ignorants du fonctionnement de la justice que nos institutions sont solides, fonctionnelles et indépendantes. C’est la CIV wui gagne… On avance…

Laisser un commentaire