A la Tribune de l’ONU le ministre russe des affaires étrangères qualifie l’Occident “d’empire de mensonge néocolonialiste”

Le ministre russe des Affaires étrangères a accusé les Occidentaux de néocolonialisme devant l’Assemblée générale de l’ONU.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a qualifié l’Occident d’« empire du mensonge » qu’il a accusé d’adopter une mentalité néocoloniale dans ses ouvertures au Sud pour obtenir le soutien pour l’Ukraine.

S’exprimant après une semaine d’intense diplomatie mondiale lors du rassemblement annuel des dirigeants mondiaux au siège de l’ONU à New York, où l’Ukraine et ses alliés occidentaux cherchaient à obtenir un soutien à Kiev dans sa lutte contre ”l’opération spéciale“ russe, Lavrov a indiqué que “les États-Unis et leur collectif subordonné continuent d’alimenter les conflits qui divisent artificiellement l’humanité en blocs hostiles et entravent la réalisation des objectifs généraux”, a déclaré M. Lavrov.

« Ils tentent de forcer le monde à jouer selon leurs propres règles égocentriques. »

Le ministre russe des Affaires étrangères a imputé la responsabilité des crises des marchés alimentaires et énergétiques aux pays occidentaux, qui imposent des « mesures coercitives unilatérales » – ou sanctions – aux pays les plus faibles.

Avec Agences

Commentaires Facebook

1 réflexion au sujet de « A la Tribune de l’ONU le ministre russe des affaires étrangères qualifie l’Occident “d’empire de mensonge néocolonialiste” »

  1. C’est une évidence sans appel. D’ailleurs, c’est ce qui fait qu’ils n’ont pu obtenir le soutien pluriel qu’ils escomptaient aux Nations Unies et dans le concert des nations pour leur guerre par intermédiation contre la Russie. Ils ne parlent d’ordre mondial ou de loi internationale que lorsque cela leur sied. Sinon, Libye, Iraq et Syrie etc… etc… sont des atrocités internationales à une échelle inquantifiable. Aucune CPI. Aucune résolution. Aucune conséquence. En outre, le cas de l’Ukraine est si flagrant quand en dépit des accords de Minsk de 2014, parrainés par ces mêmes occidentaux, ils ont poussé un clown idiot de Zelensky à jeter lesdits accords à la poubelle et favoriser ainsi la guerre. Un clown Zelensky qui a transformé son pays en laboratoire pour que les occidentaux et États-Unis en particulier testent les forces Russes. Et pendant ce temps des milliers d’Ukrainiens meurent et le pays est détruit. Ces occidentaux eux-mêmes comprennent de plus en plus qu’ils perdent la bataille de donneurs de leçons. Le monde prend de plus en plus note. Eh oui! On observe…

Les commentaires sont fermés.