Administration publique/Ouloto veut des fonctionnaires moins corrompus et efficaces

Au cours du premier panel de la 3ème édition des Journées de la Fonction publique (JFP), le mardi 20 juin 2023 à Abidjan-Plateau, la ministre de la Fonction publique, Anne Désirée Ouloto, a appelé à l’avènement du ‘’fonctionnaire nouveau’’ dans tous les secteurs de l’Administration publique ivoirienne.

Ce panel traitait de la ‘’Prestation du service public orientée satisfaction de l’usager-client : attractivité de l’administration’’. Il a vu la participation de la conseillère du Premier Ministre, Anne-Marie Konan Payne, de la sous-directrice de la Promotion de la Qualité au ministère de la Santé, Anne-Marie Assétou Dem, et du directeur des Programmes au Centre africain de Management et de Perfectionnement des Cadres (CAMPC), Célestin Yao.

« Nous, à la Fonction publique, on a dit ‘’oui’’ à l’avènement du fonctionnaire nouveau. Mais, je veux que ce concept soit prôné dans toutes les administrations. Je veux entendre ‘’oui’’ à l’avènement de l’enseignant nouveau, ‘’oui’’ à l’avènement de la sage-femme nouvelle, ‘’oui’’ à l’avènement du médecin nouveau. Et vous verrez qu’à un moment du processus, on n’entendra plus parler de désagréments de l’usager-client », a déclaré Anne Désirée Ouloto.

Le ‘’fonctionnaire nouveau », selon la ministre, est toute personne qui inscrit dans son mode de fonctionnement l’exemplarité et la redevabilité :  »Il exécute ses actions dans le strict respect des procédures. Il travaille avec célérité, transparence et efficacité en vue de délivrer un service public de qualité ».

La ministre de la Fonction publique a également annoncé pour bientôt l’ouverture d’un centre de relation Usager-Client doté d’un numéro vert. Ce centre, a-t-elle fait savoir, va permettre aux populations d’interagir sur les différents services à leur portée.

Les panélistes se sont, par ailleurs, prononcés sur l’importance de la satisfaction des usagers-clients dans une administration.

Pour Anne-Marie Konan Payne, l’information est le premier des services publics. « Il faut que notre administration s’outille suffisamment pour faire de l’information publique un service public », a-t-elle conseillé. Elle a ajouté que « tout citoyen qui est informé de ce qui est fait et ce qui lui est adressé en tant que service, est beaucoup plus à même de l’utiliser, mais également d’interagir afin d’atteindre l’expérience client ».

Anne-Marie Assétou Dem, a, de son côté, rappelé la réforme hospitalière votée en juillet 2019 qui enjoint les établissements de santé à entrer en démarche Qualité. Quant à Célestin Yao, il a encouragé toute administration publique, où qu’elle se trouve, à inscrire la satisfaction du client au cœur de son service.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire