Le ministre Adama Diawara plaide pour un intérêt des jeunes aux domaines de la Science, la Technologie, l’Ingénierie et des Mathématiques (STIM)

Intervenant à l’ouverture de l’édition 2023 de la Quinzaine Internationale de la Science et de la Technologie (QIST), le jeudi 11 mai 2023 à Abidjan-Cocody, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Adama Diawara a fait un plaidoyer en faveur de l’intérêt des jeunes pour les domaines de la Science, la Technologie, l’Ingénierie et des Mathématiques (STIM), secteurs pourvoyeurs d’emplois.

“Beaucoup de jeunes qui rejoignent le marché de l’emploi n’ont pas les compétences recherchées par le marché de l’emploi, en particulier dans les domaines de la Science, la Technologie, l’Ingénierie et des Mathématiques (STIM), qui sont les secteurs qui recrutent le plus, et où il y a un besoin de main d’œuvre qualifiée, surtout dans les décennies à venir’’, a indiqué le ministre Adama Diawara. Il en veut pour preuve les faibles proportions d’élèves et d’étudiants inscrits dans les filières STIM. ‘’Il y a très peu de jeunes filles dans ces filières, et le nombre de jeunes docteurs candidats sur ces thématiques est très faible, malgré l’effort du Gouvernement pour inciter et augmenter le nombre de postes budgétaires’’, a déploré Adama Diawara.
.
Face à cette situation, la stratégie du Gouvernement conduite par le Premier Ministre Patrick ACHI est de redynamiser l’enseignement des STIM pour améliorer l’employabilité des jeunes, a expliqué le ministre. Dans cette stratégie, le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique s’est donné comme mission de développer l’enseignement de la Science et de la Technologie. L’un des objectifs de la QIST 2023 est de faire l’écho de cette mission, et plus précisément, de faire la promotion des filières de formation en STIM, a fait savoir Adama Diawara.
.
L’édition 2023 de la QIST enregistre une innovation majeure, qui est l’appropriation de la QIST par les Instituts d’Enseignement Supérieur et de Recherche Scientifique (IESRS). ‘’Avec cette innovation, nous avons voulu donner l’occasion à chacune des IESRS concernée, de montrer que ses thématiques et résultats de recherche, répondent aux problématiques de développement socio-économique des régions et du pays’’, a dit le ministre Adama Diawara.
Il a salué également l’existence des Centres d’Excellence qui contribuent au renforcement du capital humain, en vue de doter le pays de main-d’œuvre qualifiée dans des secteurs productifs en plein essor comme les industries extractives, l’énergie et l’agriculture.
‘’Investir dans le capital humain est devenu un impératif stratégique pour notre pays. Voilà pourquoi, l’ambition visée avec les Centres d’Excellence est au cœur de la vision de mon ministère, et je tenais à remercier les Directeurs des Centres d’Excellences pour leur implication dans cette QIST 2023, afin de montrer l’impact des Centres sur le développement de la Côte d’Ivoire’’, s’est félicité Adama Diawara.

Initiée en 2013 par Feu le Professeur KONARE Abdourahamane, la QIST est une activité majeure du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

CICG

Commentaires Facebook