Côte-d’Ivoire: Des agents de santé menacent de reconduire leur “grève à partir du 24 novembre”

Hamsatou ANABO

Le porte-parole des agents de santé de Côte d’Ivoire Boko Kouaho a menacé, samedi à Abidjan de “reconduire la grève à partir du 24 novembre”, après cinq jours d’arrêt de travail, à Alerte Info.

“Nous allons reconduire la grève à partir du 24 novembre si nous n’avons pas gain de cause”, a dit M. Kouaho, précisant que “ce n’est pas une suspension, mais c’est pour permettre le dialogue avec le gouvernement”.

Joint par téléphone, il a aussi indiqué que “c’est un signe de bonne foi que nous montrons au gouvernement pour favoriser le dialogue”, et demandé “la libération de deux agents interpellés jeudi”.

Vendredi, le service minimum avait été assuré dans les centres hospitaliers universitaires (CHU) de Treichville et Cocody, et à l’hôpital de Marcory, en dépit du dernier mot d’ordre lancé jeudi par la Coordination des centrales syndicales du secteur de la santé (Coordisanté), en grève depuis lundi.

Jeudi, deux agents syndicalistes “partis en supervision” avaient été interpellés par la police à Marcory (sud d’Abidjan) puis conduit à la préfecture de police d’Abidjan.

En réaction à cette interpellation, la Coordisanté avait annoncé que le “service minimum” ne va plus être assuré dans les hôpitaux et autres structures sanitaires.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook