Meeting des “Jeunes patriotes”: Gbagbo teste ses nouvelles recrues

Le meeting de la propagande et des mensonges organisé par Blé Goudé, a été une belle occasion pour Gbagbo Laurent de tester ses nouvelles recrues. Appelés sous les drapeaux pour contribuer à la confiscation du pouvoir dont le président sortant est responsable depuis le 28 novembre dernier, ces jeunes miliciens étaient perceptibles le samedi 5 février dernier à toutes les voies d’accès au Plateau, lieu du rassemblement. A Treichville, au niveau de la Piscine d’Etat, on les voyait guider les véhicules suite à l’énorme embouteillage qu’ils ont créé aux nez et à la barbe des policiers du commissariat de Biafra. Identifiables aux bandeaux rouges au bras droit, au crâne rasé, aux chaussures en plastique (appelées Lêkê en Côte d’Ivoire) et d’une propreté laissant à désirer, ces jeunes Ivoiriens recrutés par milliers, doivent constituer le bouclier humain de Gbagbo et son clan en cas de l’intervention militaire qui leur pend au nez. Un autre groupe sanglé dans des tee-shirts noirs floqués de l’écriteau «Sécurité» avec des bandeaux de la même couleur, s’employait à maintenir l’ordre au cours de cette rencontre. Au niveau de l’Indénié (Adjamé), du Cercle du rail (Plateau), à la montée du pont Félix Houphouët-Boigny et du groupe scolaire EPP-Pont, ces nouveaux moutons de sacrifice de Gbagbo devraient tester le dispositif actuellement en préparation. A savoir s’attaquer à la population au moment de l’intervention de la force armée de la CEDEAO, l’ECOMOG. A ce meeting de samedi, ils avaient pour mission de dénicher tout ce qui ne sent pas LMP. Même à la fin de la fête foraine parrainée par Simone Gbagbo, la première épouse de l’ex-Chef de l’Etat, les nouvelles recrues ont été aperçues à Treichville à la Rue 21.

OG
Le Patriote

Commentaires Facebook