Le port d’Abidjan bloque du « matériel militaire » français

Crise poste-électorale en Côte d’Ivoire

Les navires transportant les matériels militaires français de la Licorne basée au 43è Bima et de l’Onuci à l’hôtel Sebroko, dans le cadre de la dotation périodique de leurs bâtiments, ne sont plus les bienvenus au Paa (Port autonome d’Abidjan).
L’information vient d’être rendue publique, il y a de cela quelques heures, mercredi 22 décembre 2010 au 6è étage de la direction générale de cette institution par le DG, Marcel Gossio par ailleurs, président de la communauté portuaire d’Abidjan. Recevant le ministre Ahoua Don Mello, ministre dans le gouvernement Gbagbo de l’Équipement et de l’Assainissement dans le cadre d’une visite de travail, le premier responsable du Paa, l’un des fidèles à l’actuel locataire du palais présidentielle n’a pas donné pas mâché se mots.”Le Port autonome est une structure de l’État et comme telle, elle participe à toutes les actions de sauvegarde de la souveraineté de la Côte d’Ivoire”, s’est justifié le Dg du Paa.

Depuis le 9 décembre 2010, le navire “MN ECLIPSE” a accosté au Paa à SETV quai 25 avec à son bord, selon Marcel Gossio,”56 conteneurs dont 2 contenant des munitions”.

C’est ainsi que les responsables de la Force Licorne ont rempli toutes les formalités douanières avant tout débarquement du matériel. 54 conteneurs selon le Dg du Paa ont été débarqués du navire “MN ECLIPSE” passé au scanner en présence du Paa, de la douane, de la police, de la gendarmerie, de l’Etat major des Fanci, de la Force Licorne et du consignataire du navire, Bolloré Africa Logistics) et entreposés au Terminal à conteneurs (SETV), le vendredi 10 décembre 2010 à en croire Marcel Gossio. Les 2 autres considérés par la direction générale du Paa comme “conteniant des munitions” sont restés à bord du navire pour “des mesures de sécurité”.”Ces conteneurs contenant du matériel destinés aux militaires français ne sortiront pas du Port autonome d’Abidjan, nous allons les refouler, ceci en application des mesures gouvernementales relatives aux forces de l’ONUCI et de la LICORNE”, a martelé Gossio. Qui soutient que “la déstabilisation du pays” ne passera pas par le port d’Abidjan.

Le ministre de Laurent Gbagbo, l’ex-Dg du Bnetd, Ahoua Don Mello a “encouragé et félicité” le Dg du Paa pour cette initiative.

La Rédaction connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook

Les commentaires sont fermés.