Visas pour les citoyens de l’AES: La Cedeao “devient ridicule”

Réunis ce dimanche à Abuja au Nigeria, dans la foulée des pays de l’AES hier à Niamey, les 7 chefs d’États présents sur les 9 pays encore membres officiellement de la Cedeao, n’ont pas trouvé mieux que des menaces d’imposer des visas aux ressortissants du Mali, du Niger et du Burkina Faso. Un peu comme le pseudo maître européen qui impose les visas aux Africains. Incapable de trouver des solutions durables aux jeunes africains qui quittent leur continent sur des embarcations au risque de leur vie, la Cedeao [après sa disparition] restera l’exemple d’organisations sous-régionales africaines, au service de pays étrangers, plutôt que de servir les intérêts de leurs propres populations.

Commentaires Facebook

1 réflexion au sujet de « Visas pour les citoyens de l’AES: La Cedeao “devient ridicule” »

  1. FÉLICITATIONS À NOS CHEFS D’ÉTAT DE LA CEDEAO. Quand on est sur une piste de danse avec un aveugle il faut souvent le piétiner pour qu’il sache qu’il n’est pas seul sur cette piste.

    C’est plutôt vous-mêmes qui êtes des plus “ridicules” et plaisantins. Bah, dites-moi dans votre “érudition” et “sagesse”, à quoi vous attendiez-vous quand vous décidez UNILATÉRAMENT de quitter une organisation ? Par ailleurs, la veille ces pays de l’AES eux-mêmes ont fermé toutes les portes à toutes issues négociées pour leur réintégration en élisant leur “président” Assimi et en insultant au passage tous les autres 12 chefs d’état. Êtes-vous informé de cela ?

    Je le répète c’est plutôt vous le ridicule et naïf. Dites-moi, quelle est cette logique selon laquelle on quitte une organisation et on veut les bénéfices afférants à l’appartenance à ladite organisation ? La souveraineté, c’est les pays de l’AES seulement ou quoi ? Les autres pays n’ont-ils pas de souveraineté également ? Bien sûr que seuls les “chiens excités” (dixit Bacongo) et assimilés auront une telle logique d’inconscience. On avance…

    Juste un observateur de passage…. 😉

Laisser un commentaire