Secteur mine et énergie : La Côte d’Ivoire ambitionne de devenir une puissance énergétique et un hub dans la sous-région

Le Président de la République, Alassane Ouattara, a annoncé, devant le Congrès, ce mardi 18 juin 2024, au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, que la Côte d’Ivoire ambitionne de devenir une puissance énergétique et un hub dans la sous-région avec une production de pétrole estimée à environ 200 000 barils par jour en 2027.

Selon le Président de la République, la récente découverte des importants gisements de pétrole et de gaz “Baleine” et “Calao” permettra au pays d’avoir “une production nationale de pétrole d’environ 200 000 barils par jour en 2027 contre 60 000 barils aujourd’hui”.

Pour réaliser ce bond spectaculaire dans trois ans, le Chef de l’Exécutif ivoirien projette des investissements de plus de 15 milliards de dollars (environ 9 200 milliards de FCFA) afin de renforcer le potentiel industriel de la Côte d’Ivoire.

Le Président s’engage par ailleurs à améliorer le mix énergétique en faveur des énergies renouvelables avec les centrales solaires et les barrages hydroélectriques.

Le secteur minier est également en plein essor avec la récente découverte du plus grand gisement d’or à Dianra-Séguéla. Cette richesse du sous-sol ivoirien s’étend à des minéraux stratégiques comme le nickel, le coltan et le lithium.

En s’appuyant sur les opportunités qu’offre le cadre réglementaire national en matière de Contenu local, le Président Ouattara entend faire émerger des champions nationaux dans les secteurs miniers et énergétiques.

CICG

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire