Législatives 2024 – En France la gauche s’unit, la droite se fracture

 

La carte des investitures Nouveau Front populaire (et ce qui a changé depuis la Nupes de 2022)

Jeudi 13 juin, la majorité des partis de gauche français se sont mis d’accord sur un programme et des investitures en vue des élections législatives du 30 juin et 7 juillet. Voici la répartition et les changements par rapport à l’accord de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale de 2022.

Par Pierre Breteau

Quatre jours après le coup de tonnerre de la dissolution de l’Assemblée nationale par le président de la République, le 9 juin – sur fond d’élections européennes perdues pour son parti –, les partis de gauche se sont mis d’accord sur un programme et une répartition des investitures uniques dans 546 des 577 circonscriptions législatives françaises.

La France insoumise est investie dans 229 circonscriptions. Le parti de Jean-Luc Mélenchon est suivi du Parti socialiste (175 investitures), des Ecologistes (EELV, 92) et du Parti communiste français (50). Les équilibres politiques ont évolué en deux ans, et 18 % des investitures ont changé depuis l’accord sur la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) de mai 2022.

La carte suivante présente chaque circonscription législative sous la forme d’un hexagone, afin de mieux représenter les régions très peuplées – car ce sont les citoyens qui votent, pas les superficies. Ces hexagones sont placés en les rapprochant autant que possible de leur localisation géographique, ce qui n’est pas toujours possible dans les zones très denses.

Les premières mesures officielles du programme commun du Nouveau Front populaire

Le Nouveau Front populaire, alliance de la gauche pour les législatives anticipées, a dévoilé ce vendredi son programme de « rupture » qui sera appliqué en cas de victoire, avec notamment trois abrogations de réformes symboliques et l’augmentation du smic, qui serait porté à 1 600 euros net.

Les mouvements de gauche, de Place publique aux « insoumis » en passant par Les Ecologistes (EELV), le Parti communiste français et le Parti socialiste, promettent d’abroger les réformes des retraites et de l’assurance chômage ainsi que la loi « immigration ».

Sur le dossier ultrasensible du conflit au Proche-Orient, ils qualifient l’attaque du 7 octobre 2023 de « massacres terroristes du Hamas » et « [souhaitent] agir pour la libération des otages détenus ». La coalition appelle à « imposer un cessez-le-feu immédiat à Gaza et faire respecter l’ordonnance de la Cour internationale de justice (CIJ) qui évoque, sans ambiguïté, un risque de génocide ».

Une sélection avec Lemonde.fr

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire