« Zones à risque »: La mairie d’Abobo sensibilise les populations sur les déguerpissements futurs

Par Franck YEO

Dans le cadre de la libération des zones à risque dans le district autonome d’Abidjan, la mairie de la commune d’Abobo a décidé de prendre le taureau par les cornes.

En effet, bien avant le lancement officiel de cette opération d’envergure, elle a organisé une réunion de sensibilisation des leaders communautaires, des jeunes et des femmes.

Ainsi, le mercredi 28 février, dans la salle des mariages, sur instructions du maire Kandia Camara, Diabaté Bêh, 8e adjoint au maire chargé de la salubrité a donné les raisons du déguerpissement initié pat le district autonome d’Abidjan. Pour lui, cette action a pour but d’éviter des pertes en vie humaine. « Je vous invite au respect de cette décision. Que ceux qui sont concernés, commencent à enlever leurs bagages pour que ces sites soient traités », a conseillé le collaborateur de Kandia Camara.

Pour sa part Gnagne Olivier, sous-directeur de l’environnement et du cadre de vie, après avoir fait l’historique des opérations de déguerpissement dans le District autonome d’Abidjan et surtout à Abobo, a exhorté les populations à « accepter de libérer les zones à risque pour éviter de perdre la vie. Nous devons nous faire violence pour accepter ce que l’autorité a demandé », dit-il. Puis de rappelé les zones qui feront l’objet de déguerpissement. A l’en croire, les habitants ont reçu des mises en demeure.

Au terme de la rencontre, les populations ont exprimé leur satisfaction d’avoir eu de plus amples informations sur l’opération de déguerpissement initiée dans le district autonome d’Abidjan.

Notons que Coulibaly Cécile, Yobouet Agathe et Bah Bernadette de la Commission sociale de la mairie ont pris part à cette rencontre.

Source: Fratmat.info

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire