Les secrétaires départementaux apportent leur soutien à Harlette Badou, nouvelle présidente de l’union des femmes du Rhdp

Élue à la tête de l’union des femmes de son parti le 17 décembre dernier, la ministre Harlette Badou N’guessan reçoit le soutien des secrétaires départementaux.

Une forte délégation conduite par le secrétaire départemental de Diabo-Botro, Kouassi N’dri dit Watchard Kedjebo a rendu une visite qui s’est très vite muée en une cérémonie.

Venus très nombreux des quatre coins du pays, ceux qu’on appelle au Rhdp les “préfets” du parti ont tenu à exprimer de vives voix leurs félicitations et à apporter leur soutien à leur collègue élue à la tête d’une structure très stratégique de leur parti.
“Cette visite de ce matin s’inscrit dans la logique de notre soutien à votre candidature que vous nous aviez fait l’honneur de nous présenter dès la publication officielle de la liste des candidates au poste de l’union des femmes de notre grand parti le Rhdp” a tenu à préciser Watchard Kedjebo dès l’entame de son discours avant de poursuivre “ madame la présidente, votre “gbonhi” est là, nous sommes venus vous féliciter et vous dire que vous pouvez compter sur nous pour les batailles à venir. Nous prendrons toutes les mesures idoines dans nos différents départements politiques afin de faciliter votre travail sur le terrain pour la victoire de notre parti aux échéances à venir”.
Très heureuse de la démarche de ses collègues (elle est secrétaire départementale d’Arrah), la nouvelle patronne des “amazones” du président Ouattara a remercié ses visiteurs avant de rendre un vibrant hommage au chef de l’état dont elle était le choix. “Chers collègues départementaux, je voudrais avant toute chose rendre un vibrant hommage à notre champion, à notre référent politique, le président Alassane Ouattara pour son leadership très éclairé et pour l’énorme travail qu’il abat au quotidien pour le développement de notre pays. Je lui rends hommage pour la promotion des femmes.
Je vous dois cette victoire chers collègues départementaux pour le travail que vous abattez dans vos départements respectifs. Je veux compter sur vous pour faire triompher notre parti aux prochaines échéances électorales “ a dit madame Harlette Badou qui était entourée pour la circonstance de ses plus proches collaborateurs ainsi que de son époux l’honorable Ahondjô Mathias, 2e vice-président du groupe parlementaire Rhdp à l’Assemblée nationale.

De Kouassi va pour Connectionivoirienne

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire