Bictogo en colère contre Bacongo: Que se passe-t-il entre le maire de “Poy” et le ministre-gouverneur du District ?

Qu’est-ce qu’il se passe entre le maire de Yopougon et le ministre, gouverneur du District autonome d’Abidjan ? La colère du Maire de Yopougon est-elle réelle ou est-elle feinte ?

Deux très hauts cadres du Rhdp historique étalent leurs divergences, la guerre de succession aura lieu , ils se battent alors que le Président Ouattara n’a pas encore dit qu’il n’est pas candidat, enfin une bonne raison pour que le président Ouattara soit encore candidat… , mais que se passe-t-il entre Adama Bictogo et Bacongo Cissé, voici quelques réactions entendues après une sortie du maire de Yopougon.

La colère du maire de Yopougon

En effet, le lundi 29 janvier 2024, devant des populations de Gesco victimes d’une opération de déguerpissement initiée par le Ministre-Gouverneur du District d’Abidjan, le maire de Yopougon a dit haut et fort , et publiquement ceci : “Je refuse que tout engin rentre à Yopougon sans mon autorisation !”. Dans la foulée, Adama Bictogo a annoncé qu’il envisageait une action en dédommagement devant le conseil d’État , et d’autres options de dédommagement. Il a aussi annoncé qu’il prendrait des arrêtés, tout en promettant d’appeler le ministre-gouverneur pour aborder la question avec lui.

L’on apprend qu’avant d’engager son action, le ministre-gouverneur avait pourtant appelé le maire de Yopougon. Devant aller en Rdc pour représenter le chef de l’État Alassane Ouattara à l’investiture du président Félix Tschisekedi, le maire de Yopougon avait informé Bacongo Cissé qu’il irait ensuite à Bruxelles en mission pour l’ Assemblée nationale. Il avait assuré qu’à son retour il appellerait le ministre-gouverneur. Adama Bictogo reprochait-il à Bacongo Cissé de n’avoir pas attendu son retour avant d’engager son action de déguerpissement? N’avait-il vraiment pas été informé ? Le cas échéant avait-il opposé un non formel et sans ambages que le ministre, gouverneur a désavoué ?

Le District autonome d’Abidjan veut calmer le jeu

L’on apprend que le maire des maires, le ministre-gouverneur du district a pris soin d’assurer le maire que l’action qu’il mène est dans son intérêt. Une source affirme qu’à la sortie d’Abidjan via Gesco, c’est une angoisse régulière. La source a ensuite confié ceci « On y passe plus de temps qu’il ne faut. Le gouverneur n’est pas un adversaire pour le maire à Yopougon. Tout ce qu’il fait ailleurs comme à Yopougon, c’est pour aider les maires. Ils ont beau jeu de chercher à se montrer défenseurs de leurs électeurs, ce n’est pas grave. Le ministre-gouverneur est prêt pour prendre les pots cassés et les couvrir dans leur rôle de maire du peuple qu’ils ont choisi. Mais à un moment , il faudra aussi qu’ils assument leur léthargie et leur complicité dans la dégradation de l’environnement urbain. Au lieu de s’en tenir aux constats, le ministre,gouverneur passe à l’action. Ils ne peuvent pas se payer sa tête à moindre frais tout le temps. Dans tous les cas, les femmes qu’il est allé voir pour leur remettre 5 millions Fcfa, ont aussitôt appelé le ministre-gouverneur pour lui dire qu’elles sont solidaires de son action, car elles souffrent du désordre urbain. Sans oublier que le district a prévu d’aider la mairie à construire des hangars ou des espaces marchés plus confortables pour ces femmes, au lieu de l’occupation de l’emprise de l’autoroute ».

Le ministre, gouverneur ne travaille pas contre les maires

La même source a assuré que le district ou le ministre-gouverneur ne travaille pas contre les maires de son ressort territorial, encore moins contre le maire de Yopougon qui est un frère au ministre-gouverneur. « Ils vont s’appeler et se rencontrer comme promis par le Maire devant les femmes , et selon ce qui a été convenu entre eux bien avant » a appris
Connectionivoirienne de la même source.

Sylvie Kouamé avec #AGD

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire