CAN de l’hospitalité: La Côte d’Ivoire est en phase de réussir son pari

La 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations, bat son plein en Côte d’Ivoire. Du 13 janvier au 11 février 2024, 24 pays s’affrontent avec ferveur dans cinq villes ivoiriennes : Abidjan, Yamoussoukro, Bouaké, Korhogo et San Pedro. CAN de l’hospitalité, c’est ainsi qu’est baptisée la plus grande compétition sportive d’Afrique cette année. Le maitre-mot est « Akwaba », comme le titre de l’hymne de la CAN, pour souhaiter la bienvenue en terre ivoirienne.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs publications célèbrent l’hospitalité et l’amitié du peuple ivoirien. Lors des matchs opposant les Eléphants de Côte d’Ivoire aux autres nations, les supporters étrangers saluent la convivialité des Ivoiriens.

« La Guinée Équatoriale mène la Côte d’Ivoire au score d’un but à zéro. Mais tout le monde nous parle gentiment et nous sourit. Nous passons un agréable moment tous ensemble », confiait Dianna Queenny, supportrice équato-guinéenne, à la mi-temps du match qui opposait la Côte d’Ivoire à son pays, le lundi 22 janvier.

Tous se sentent bien en Côte d’Ivoire, dans une ambiance chaleureuse.

Mohamed E. , supporter tunisien se réjouit de l’accueil chaleureux dont il bénéficie durant son séjour en Côte d’Ivoire. « J’ai visité toutes les villes hôtes de cette compétition. Aujourd’hui, je suis à Korhogo pour suivre le match Tunisie- Mali, et le constat est le même. Les Ivoiriens font preuve d’une grande hospitalité », dit-il, heureux d’être au stade Amadou Gon Coulibaly de Korhogo.

L’arrivée des délégations étrangères a été longuement préparée. Pour réussir le pari de la plus belle CAN jamais organisée , le gouvernement a mis en place des infrastructures de qualité. En plus du renforcement du réseau routier, des infrastructures sportives et sanitaires, le pays a amélioré sa capacité d’accueil hôtelière.

Selon le ministre du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana, les hôtels et les restaurants ont connu un accroissement de capacité de plus de 50% et les grands restaurants plus de 63% d’accroissement.

Les hôtels Président et les Parlementaires de Yamoussoukro ont bénéficié de travaux de réhabilitation comme d’autres établissements dans les différentes villes hôtes de la compétition.

En plus des nombreux sites touristiques dont dispose le pays, on enregistre plus de 1 300 centres de loisirs répartis sur l’ensemble du territoire national.

Avec CICG

Commentaires Facebook

1 réflexion au sujet de « CAN de l’hospitalité: La Côte d’Ivoire est en phase de réussir son pari »

  1. Notre hospitalité a toujours été légendaire avec ou sans la CAN. C’est dans notre ADN. Concernant spécifiquement la CAN, même les “sorciers et sorcières” gueulards, jaloux et aigris Camérounais le reconnaissent : “Y’a pas notre dé !” comme on le dirait au quartier.

    Pour ce qui concerne les stats, c’est plus qu’éloquent avec le plus grand nombre jamais réalisé d’accréditations, la plus forte mobilisation jamais réalisée dans un pays organisateur, la plus belle et grandiose cérémonie d’ouverture jamais réalisée (sans doute que la cérémonie de clôture sera aussi dingue et époustouflante), les infrastructures les plus au top jamais réalisées pour une coupe d’Afrique. Voici les faits. Sans aucun doute, pour quiconque doté d’un minimum de bonne foi, on reconnaîtra que Ouattara a plus que réussi sa CAN avec brio et de très loin.

    Ceci dit, la cerise sur le gâteau aurait été de remporter le trophée mais avec ces “zé-no-phants” incompétents et plaisantins de grand chemin gérés par un certain arrogant et minable nommé Idriss Diallo à la FIF, ça c’est un autre débat. Mais bon…

Laisser un commentaire