Prix Aips du meilleur journaliste sportif / Un Sénégalais, un camerounais, un nigérian et un burkinabé vainqueurs à Abidjan

Lancé officiellement le 12 janvier 2024 à la veille du match d’ouverture de la Can, le prix Aips du meilleur journaliste sportif vient de dévoiler ses lauréats. Le jeudi 25 janvier, à la Maison de la presse d’Abidjan, le jury présidé par l’ivoirien Mamadou Gaye a désigné les quatre lauréats des quatre catégories : Télé, radio, presse écrite et Web.

Le prix du meilleur journaliste télé est revenu au journaliste burkinabé Abdoul Rasmane Kaboré. En radio, Saïbou Seydi du Sénégal a pris le meilleur sur ses concurrents. Le prix presse écrite a été raflé par le nigerian Abiodun Adewale du quotidien Punch. De son côté, Yannick Armel Kenné du Cameroun s’est vu attribuer le prix du meilleur journaliste sportif web.

Si deux ivoiriens figuraient sur les podiums de la presse radio et de la presse écrite, aucun d’entre eux n’emportera le graal.

Selon le président du jury, Mamadou Gaye, l’originalité du sujet, la qualité de la langue, la maîtrise de la technique rédactionnelle et la pertinence du sujet sur le football ont été les critères de choix. Sur cette base 67 postulants de 19 pays ont candidaté selon une procédure préétablie.

Partenaire logistique de la Caf et parrain du prix Aips (Association internationale de la presse sportive) la société de logistique Africa Global Logistics (Agl) était representée par sa directrice régionale Côte d’Ivoire Burkina Faso, Asta Rosa Cissé. Elle a justifié le soutien de son employeur Agl (ex Bolloré Logistique) à cette initiative de la presse sportive.

Elle a déclaré à cet effet : “En tant que partenaire logistique de la Confédération Africaine de Football (CAF), nous sommes profondément engagés envers le développement du sport en Afrique, et c’est pourquoi nous sommes fiers de soutenir le prix AIPS Afrique qui reconnaît et récompense l’excellence dans le journalisme sportif. En encourageant et en honorant le journalisme, AGL contribue à créer un héritage durable pour les générations futures. A travers notre soutien à ce prix, nous reconnaissons l’importance du rôle joué par les journalistes dans la narration des histoires autour de la passion suscitée par le sport”.

Le président de l’Aips Afrique, le sénégalais Abdoulaye Thiam a félicité les lauréats de cette première édition et souhaité que ce partenariat avec Agl dure. De nombreux pionniers de la presse sportive africaine ont reçu des distinctions honorifiques.

Les lauréats du prix Aips reçoivent grâce à son partenaire, un trophée et la somme d’un million de Fcfa qu’ils recevront par virement bancaire.

SD à Abidjan

sdebailly@yahoo.fr

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire