Transport aérien / Fruit d’un partenariat Ebomaf/État de CI, les aérogares de San Pedro et Korhogo accueillent leurs premiers usagers

La marche aura duré un peu plus de trois ans. Elle s’est achevée le 5 janvier 2024 avec l’ouverture au public et aux usagers des aérogares de Korhogo et San Pedro. Deux édifices neufs de R+1, conçus et réalisés par la section Btp du groupe Ebomaf du Pdg Bonkoungou Mahamadou. 

C’est par une note d’information du service de communication du ministère des Transports que le maître d’ouvrage a annoncé la bonne nouvelle. 

“Les aéroports des villes de l’intérieur du pays, San-Pedro (sud-ouest) et Korhogo (nord) ont reçu le vendredi 5 janvier 2024, les premiers passagers de la compagnie nationale Air Côte d’Ivoire dans les nouvelles aérogares flambant neuves avec des équipements de dernière génération. De passage dans ces villes ce même vendredi dans le cadre d’une Inspection des installations dédiées à la coupe d’Afrique des Nations ( CAN), à savoir les stades officiels, les stades d’entraînement, les cités Can et réceptifs hôteliers mais aussi les aéroports, le Premier ministre, ministre des Sports et du Cadre de vie, Dr Beugré Mambé accompagné des ministres ivoiriens des Transports Amadou Koné et du Tourisme y ont fait un tour non sans féliciter le travail remarquable”, indique la note d’information.

Depuis la date du 5 janvier 2024, ces deux infrastructures assurent le confort des passagers et des usagers comme ceux qui viennent accueillir ou accompagner parents, collaborateurs et partenaires d’affaires. Ils sont fiers des nouveaux services offerts, identiques à ceux que l’on trouve dans les grands aéroports. Fini donc les procédés rudimentaires qu’offraient les anciennes infrastructures.

Pour avoir ce nouveau visage de ces aérogares, Ebomaf n’a pas lésiné sur les moyens. Elĺe a déployé du personnel qualifié et des mains expertes pour sélectionner les équipements conformément au cahier des charges de l’état de Côte d’Ivoire. Les tapis roulants, les scanners, les meubles, les équipements digitaux, les équipements de froid, les installations électriques, tous de dernière génération ont été acheminés de leur lieu de fabrication (Europe et Asie) pour être acheminés à Korhogo et San Pedro. Pour le Pdg Mahamadou Bonkoungou, il s’agissait là, à la fois d’un challenge et d’un défi. Démontrer qu’une entreprise africaine peut exécuter, à bonne date, un marché de cette envergure sur le sol africain en faisant intervenir de la technologie de pointe. Désormais le cap est mis sur Kong et Séguéla où un aéroport civilo-militaire et une piste d’atterrissage sont en cours d’exécution par Ebomaf. Ces chantiers sont très avancés s’ils ne sont déjà achevés comme Séguéla.

SD à Abidjan

sdebailly@yahoo.fr

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire