Ont-ils abandonné la lutte?

Ce fut d’abord le Cojep. Le régime prétexta des menaces qui planeraient sur la sécurité du pays pour annuler son congrès. Et Blé Goudé avala la pilule amère sans aucune polémique avant de découvrir deux jours après que ce qui lui avait été refusé avait été accordé à d’autres.
Vint ensuite le tour du Pdci. Le même régime utilisa deux militants du parti septuagénaire pour faire capoter son congrès qui devait élire le successeur de Konan Bédié, le 16 décembre 2023. Le même week-end, le Ppa-ci jugea bon de suspendre le congrès constitutif de la ligue des jeunes pour ne pas être accusé de troubles à l’ordre public.
Les dirigeants et militants du Pdci ont finalement décidé de se retrouver à Yamoussoukro mais, si le régime trouve un autre stratagème pour saboter leur congrès, que feront-ils? Iront-ils plus loin? Le Cojep et le Ppa-ci, si le régime invente d’autres raisons bidon pour les empêcher de se réunir, se soumettront-ils facilement au nom du respect de l’autorité?
Ces trois partis, qui ont plus de monde que le RDR, donnent chaque jour l’impression d’avoir abandonné la lutte. Pendant combien de temps reculeront-ils? Y a-t-il encore des garçons dans ce pays?, se demandent beaucoup d’Ivoiriens. Je me pose les mêmes questions mais je pense en même temps à Seydou Badian et à son roman “Sous l’orage”. L’écrivain malien y affirme ceci: “Le chef qui fait trembler est comme une grosse pierre qui barre une piste. Les voyageurs l’évitent, la contournent, puis, un jour, ils s’aperçoivent que le chemin serait moins long s’il n’y avait pas la pierre. Alors, ils viennent en grand nombre et la déplacent. La force ne crée pas un chef mais un adversaire à abattre.”
Si des gens qui ont le nombre avec eux ne font qu’éviter, contourner la pierre ou reculer, s’ils ne sont pas capables de se mettre ensemble pour déplacer la pierre qui barre la piste, il y a un problème et ils mettent l’avenir du pays dans des problèmes.

Jean-Claude Djéréké

Commentaires Facebook

2 réflexions au sujet de “Ont-ils abandonné la lutte?”

  1. Pouaaahhhhh…. La seule lutte aujourd’hui en CIV qui vaille la peine d’être menée c’est celle des urnes dans la paix et discussions. On a vu le fiasco total de ton ppaci et de ton chef de culte Koudou lors des élections dernières. Par ailleurs, le report au ppaci c’était dû à vos problemes internes de lutte de positionnement dans votre jeunesse de violents. T’es-tu posé la question de savoir pourquoi Koua a été dégradé ? Informe-toi des vraies problèmes de ton parti de crabes appelé ppaci avant de blaber.

    Toujours dans les approches belliqueuses et confrontationelles typiques aux microbes suiveurs du vaurien Koudou. Le Congrès du PDCI vient d’être acquis. C’est ce vendredi.

    Ce Djereke semble oublier que sous le régime sanguinaire de Koudou toutes manifestations étaient interdites. Seuls Blé Goudé et ses microbes étaient autorisés en CIV. As-tu oublié ? Vous les minables du ppaci faites profil bas dans le don de leçons sur la démocratie. In vous a vu avec votre escadron de la mort éliminant physiquement et intimidant les opposants non-LMP. Jouer au clown doit être la vertu la mieux partagée au ppaci. Juste un observateur de passage….

  2. Ce poltron Djereke (frayaliste bien connu de son état comme les Pickass et Katinan qui se sont déguisés pour fuir au Ghana) assis derrière un clavier demande laconiquement s’il y’a “garçon” dans ce pays. Riressss…. Rigolo-là… En tant qu’observateur, je te demande qu’attends-tu toi et ta famille pour descendre dans la rue pour montrer que tu es le seul garçon de CIV ? Tu attends quoi ou qui ? Faut donner l’exemple.

Laisser un commentaire