Fraude santé: Un nouveau code de déontologie pour protéger les vraies infirmières et sages-femmes

A l’issue du Conseil des ministres, le 06 décembre 2023 à Abidjan, le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, a indiqué qu’un code de déontologie visant à protéger la pratique professionnelle des infirmières et sages-femmes a été adopté.

« Le Conseil des ministres a adopté deux projets de lois portant l’un sur le code de déontologie et d’exercice de la profession d’infirmière et l’autre, un code de déontologie et d’exercice de la profession de sage-femme », a-t-il rapporté.

Selon lui, ces deux projets de loi viennent en complément de la loi du 13 octobre 2022 sur la création, l’attribution, l’organisation et le fonctionnement de l’ordre des national des infirmiers et infirmières de Côte d’Ivoire et la loi 24 mars 2014 portant création d’un ordre de sages-femmes et de maïeuticiennes en Côte d’Ivoire.

Ces deux dispositifs visent à introduire une pratique professionnelle consciencieuse, responsable, et plus exigeante dans l’exercice des professions d’infirmières, de sages-femmes et de maïeuticiens.

Ces deux textes définissent les lois et devoirs de ces professionnelles envers les patients, les conditions d’exercice, mais aussi la nomenclature des actes et des soins autorisés.

Ces lois apportent plus de protection pour ces professionnelles essentielles au système de santé ainsi qu’aux patients bénéficiaires des actes posés.

Ces textes permettent également de protéger la profession contre celles qui les exercent sans en avoir la qualité.

CICG

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire