Descendant des Boigny, Baoulé comme Houphouët et Bédié, Tidjane Thiam en marche vers la présidence du PDCI-RDA

Il sera le 3e Baoulé à présider le PDCI après le père fondateur Felix Houphouët-Boigny et Henri Konan Bédié. La base électorale PDCI composée en grande partie de Baoulé y trouvera son compte (#AGD)

Pdci-Rda: Tidjane Thiam marche vers la présidence du parti

Tous les ingrédients sont réunis. D’abord, le ralliement de l’ancien maire du Plateau, Noël Akossi Bendjo.

Lundi, dans un communiqué, il annonçait qu’il retirait sa candidature pour former un attelage avec ‘’TT’’.

C’est donc main dans la main qu’ils se présenteront, le 16 décembre, aux militants de la plus ancienne formation politique.

‘’Le vice-président Noël Akossi Bendjo et le ministre Tidjane Thiam ont décidé d’unir leurs efforts et leurs compétences pour soutenir la candidature du ministre Tidjane Thiam à l’élection du président du parti, lors du 8e congrès extraordinaire prévu se tenir le 16 décembre 2023’’. C’est la substance du communiqué signé par les deux hommes.

Il y a eu, ensuite, la sortie de l’équipe de campagne de Maurice Kakou Guikahué, présenté par les observateurs comme l’adversaire le plus sérieux de Tidjane Thiam.

Dans une déclaration, Marius Konan, le porte-parole de Maurice Kakou Guikahué, a annoncé que la candidature de celui-ci a été rejetée.

Enfin, mardi, Moïse Koumoué Koffi a fait savoir qu’il se retirait de la course à la succession de Henri Konan Bédié.

Sur cinq candidats, il ne reste plus que Tidjane Thiam et Jean Marc Yacé, maire de Cocody. Sur le papier, il n’y a pas match.

Sur le terrain, on sent le vent tourner en faveur du banquier qui a su rassembler autour de lui une multitude de cadres et d’élus.

Ils sont nombreux, les observateurs qui attendent la déclaration du maire de Cocody annonçant son retrait.

Mais pour l’heure, l’homme continue ses actions de proximité.

Fratmat

Commentaires Facebook

1 réflexion au sujet de « Descendant des Boigny, Baoulé comme Houphouët et Bédié, Tidjane Thiam en marche vers la présidence du PDCI-RDA »

  1. Dommage que le soi-disant comité électoral ne l’ai laissé gagner en toute transparence et justice. Éliminer Guikahué par des subterfuges pour dérouler le tapis à Thiam est honteux. Bien de personnes n’ont rien contre Thiam mais violer les textes ou les accommoder subjectivement juste pour lui fera beaucoup de frustrés dans ce parti. L’histoire nous enseigne tous ce que cela a créé en 1994. Juste un observateur de passage….

Laisser un commentaire