Le 1er producteur mondial d’or Newmont prend pied dans l’exploration aurifère à Odienné

Drilling rig. Drilling deep wells. Industry Mineral exploration. Belarus. Salihorsk 2020

Avec 6 millions d’onces livrées par ses mines en 2022, Newmont est le premier producteur mondial. L’implication croissante de la compagnie américaine en Côte d’Ivoire confirme l’intérêt des investisseurs pour ce pays qui devient progressivement l’un des principaux producteurs africains d’or.

La junior minière canadienne Awalé Resources a annoncé le 1er décembre la signature d’une convention d’investissement avec Newmont, premier producteur mondial d’or. La compagnie basée aux États-Unis devrait apporter un financement de 957 530 dollars canadiens (706 274 $) pour des travaux d’exploration sur des permis du projet Odienné en Côte d’Ivoire.

La transaction qui devrait être bouclée d’ici la fin de l’année, renforce l’implication de Newmont dans le secteur aurifère ivoirien. Le géant américain a en effet déjà conclu en 2022 un accord de coentreprise lui permettant de gagner jusqu’à 65 % d’intérêts dans deux permis d’exploration totalisant environ 800 km² et situés au sein du vaste projet Odienné et ses 2 462 km².

Notons que l’intérêt de Newmont pour la Côte d’Ivoire s’inscrit dans une certaine « ruée vers l’or » ivoirien depuis quelques années. D’importants investissements de compagnies canadiennes et australiennes, entre autres, ont permis au pays de se hisser parmi les principaux producteurs ouest-africains d’or avec 48 tonnes en 2022 et 50 tonnes d’or dès cette année. Le succès dans les travaux d’exploration en cours à Odienné pourrait donner lieu au développement d’une nouvelle mine qui contribuera à la hausse de la production.

(Agence Ecofin)

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire