Présidence du PDCI-RDA: Bombet donne 48H aux candidats pour trouver un consensus pour sauver l’unité du parti

Le Pdci-Rda, qui a pour seconde religion la paix, veut faire prévaloir cette valeur à l’occasion de son congrès extraordinaire électif du 16 décembre 2023.

À 14 jours de ce grand rassemblement, le président intérimaire du Pdci-Rda veut marcher dans les pas de ses prédécesseurs. Prof. Philippe Cowppli-Bony Kwassy veut faire primer d’abord le dialogue et la cohésion. Avant tout affrontement démocratique dans les urnes.

Les doyens du parti septuagénaire sont à la manœuvre pour concilier les positions des différents candidats. Le vendredi 1er décembre 2023, Komoué Koffi Moïse, Maurice Kakou Guikahué, Noël Akossi Bendjo, Tidjane Thiam et Jean-Marc Yacé se sont retrouvés en fin de matinée à la résidence du président du collège de conciliation et de recherche de consensus pour l’élection du président du parti dans le cadre du 8e congrès extraordinaire, Émile Constant Bombet, à Cocody.

Selon nos sources, le vice-président, Émile Constant Bombet, a donné un délai de 48h aux différents prétendants à la succession du président Bédié pour lui faire des propositions afin de sauver l’unité du vieux parti.

Information reçue, les cinq candidats se sont réunis, dans la soirée du vendredi 1er décembre 2023 à la résidence du ministre Komoué Koffi Moïse, doyen des candidats, pour se pencher sur la préoccupation du vice-président, Émile Constant Bombet. Rien n’a filtré de cette rencontre qui s’est déroulée à huis clos.

Présidé par le vice-président, le collège de conciliation a donc pour mission d’entendre les exposés des protagonistes sur leur projet politique pour soutenir leur candidature. Ensuite, d’évaluer les forces et faiblesses de chacun des candidats, de rechercher le consensus et le compromis entre les candidats en vue d’assouplir les antagonismes, d’optimiser les chances de succès du Pdci-Rda en engageant les candidats à coopérer à la cohésion et à l‘unité du parti. Et enfin, de produire un rapport final d’activités justifiant les conclusions du collège.

Ce comité qui est placé sous la supervision du président du Pdci-Rda, Cowppli-Bony, pourra, dans le cadre de ses missions, faire appel, en cas de besoin, à l’expertise du comité de gestion et de suivi des élections.

Fratmat.info

Commentaires Facebook

1 réflexion au sujet de « Présidence du PDCI-RDA: Bombet donne 48H aux candidats pour trouver un consensus pour sauver l’unité du parti »

  1. Pour ma part, je pose une ou deux question : Où est le problème avec les élections ? Qui a peur des élections ?
    Si d’aventure il existait un consensus, il ne serait que de façade. Je le répète de façade. Et cela représenterait même la plus grande menace pour ce parti. Juste un observateur de passage…

Laisser un commentaire