Municipales partielles Tiassalé: Une forte affluence et quelques quelques problèmes organisationnels

. Le sticker remplacé par les signatures des deux secrétaires de bureau (Salimata Porquet, Cei)

C’est ce 2 décembre que les élections annulées dans 10 localités par le conseil d’état sont programmées. Depuis ce matin, les électeurs sont au rendez-vous. A Tiassalé, l’élection municipale opposé trois candidats que sont Assalé Tiemoko le maire sortant, Sanogo Alpha Dramane du Rhdp et le candidat du Ppa-Ci/Pdci. La partie se jour entre les deux premiers.

Les électeurs n’ont pas boudé la partie. Ils sont massivement alignés devant les bureaux de vote depuis 8 heures GMT. Les opérations électorales se déroulent non sans difficultés. Aussi. la superviseure de la Cei en charge de la Mé et de l’Agneby-Tiassa, Salimata Porquet a pointé des retards dus à une confusion dans deux localités où le matériel électoral a été interverti. Il s’agit de Broukro et Dibykro. Ceci a fait démarrer le vote avec une heure de retard que Mme Porquet promet rattrapé si l’affluence y est de mise à l’heure officielle de fermeture, 17h.

“Y en a qui sont prêts à organiser une fraude massive”

Salimata Porquet a également relevé deux cas constitutifs de fraude dans un bureau de vote. “Deux personnes inscrites sur la liste électorale ne sont pas sur la tablette. Nous avons relevé ces cas. Il faut que les représentants des candidats soient vigilants. Il faut éviter ce genre de comportement … Nous savons qu’il y en a qui sont prêts à organiser une fraude massive”, a déclaré Mme Porquet au sujet de ceux qui prennent des pièces d’identité ne leur appartenant pas pour voter. “J’accepte d’être wonmi (être tiraillée de partout) que d’être partisane”, a-t-elle averti les différents camps, appelant à des opérations apaisées et se satisfaisant de la grande affluence depuis le matin.

Elle a également informé l’opinion que cette fois, la cei n’a pas mis de stickers à disposition. Ils ont été remplacés par les signatures des deux secrétaires du Bureau de vote. Tous les deux signent au dos du bulletin de vote qui est remis à l’électeur qui peut comparer ces signatures avec celles (les mêmes) qui sont marquées au tableau et visibles par tous. Elle a également déploré le comportement des agents de la Cei qui ont reçu de la formation sur les opérations électorales et qui une fois en situation de travail font autre chose.

Au moment où nous mettons ces éléments en ligne, il est 15 heures et l’affluence était toujours de mise dans certains lieux de vote comme l’Epp municipalité avec ses 7 bureaux. Des échauffourées y ont même éclaté quand le candidat Assalé y faisait un tour pour se rendre compte de ce qui se passe conformément à l’article 48 du code électoral. Des partisans de son adversaires se sont opposés et il a été exfiltré par les forces de l’ordre. Les opérations électorales n’ont pas été arrêtées. Au groupe scolaire Tiassalé 1, 2 et 3 également, il y avait une forte affluence. C’est ici que le candidat Assalé a voté.

SD à Tiassalé

sdebailly@yahoo.fr

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire