Nouveau pont de Guiglo: Un ouvrage pour durablement désenclaver la région du Cavally

Promesse du président ivoirien Alassane Ouattara aux populations de Guiglo, le nouveau pont construit sur la rivière N’Zo vient remplacer l’ancien pont vermoulu.

En effet, ce pont à une voie qui date de 1958 rendait le trafic difficile et accentuait le calvaire des usagers.
Le nouvel ouvrage est un pont à poutre en béton précontraint de 111,77 m de long disposant de 03 travées. Avec une largeur totale du tablier estimée à 12,57 m.

La construction de cette infrastructure routière reflète l’engagement du gouvernement à faciliter la mobilité des populations des régions du Cavaly et du Guémon.

Ce projet s’inscrit notamment dans la volonté du Président Alassane Ouattara de moderniser, réhabiliter et sauvegarder l’actif routier.
« La réalisation de ce pont est une action prioritaire devant participer au désenclavement de cette vaste zone et sortir les localités environnantes de leur isolement », explique Irié Bi Tra Henry.

Ce projet vise à améliorer de manière substantielle des conditions de vie des populations et à créer des richesses et d’opportunités.

« Cet ouvrage a un impact important sur l’économie de la région de Guiglo. Il contribuera à favoriser l’accès des habitants des villages aux services sociaux de base » indique Sonzaï Jean-Yves.

D’un coût global de 8,2 milliards FCFA, les travaux de construction de l’ouvrage ont démarré en mars 2021.

Commentaires Facebook

1 réflexion au sujet de « Nouveau pont de Guiglo: Un ouvrage pour durablement désenclaver la région du Cavally »

  1. Depuis 1958 ! Incroyable mais vrai. Chose promise chose due. Pas besoin d’être pro-ceci ou pro-cela. Il faut seulement tirer son chapeau à quiconque à réaliser cela pour les populations. Et dire que ce sont des régions qui étaient fermement opposées à ce dernier. Comme quoi il a fallu Ouattara pour que ces régions connaissent une vraie renaissance. Pas les arnaqueurs et autres vendeurs d’illusions. Merci donc Ouattara . Juste un observateur de passage…

Laisser un commentaire