Côte-d’Ivoire: “La Chine a pris acte du résultat préliminaire publié par la CEI” (ministère des Affaires étrangères Chine)

Déclaration du Porte Parole du Ministère des Affaires Etrangères de Chine sur l’élection présidentielle de la Côte d’Ivoire

Q : Selon des reportages, la Commission Électorale Indépendante de Côte d’Ivoire a annoncé le 3 novembre que le Président sortant Alassane OUATTARA a gagné l’élection avec 94,27% de voix. En même temps, la procédure électorale est marquée par des violences, ce qui a attiré l’attention de la communauté internationale. Quelle est l’opinion de la partie chinoise à cet égard ?

R : La partie chinoise suit de près l’élection présidentielle ivoirienne. Nous avons pris acte du résultat préliminaire publié par la Commission Électorale Indépendante ainsi que des déclarations de la CEDEAO et de l’Union Africaine. La partie chinoise reste convaincue que le peuple ivoirien a la capacité et la sagesse de défendre la stabilité et le développement du pays. La partie chinoise entend renforcer notre coopération avec la partie ivoirienne dans divers domaines en vue d’un développement continu des relations bilatérales d’amitié et de coopération.

Source: Ambassade de Chine Abidjan

Commentaires Facebook

3 réflexions au sujet de “Côte-d’Ivoire: “La Chine a pris acte du résultat préliminaire publié par la CEI” (ministère des Affaires étrangères Chine)”

  1. BIENVENUE AU RESTAURANT « Le Bravetchè »

    Au menu des 5 ans à venir :

    – Kedjenou de goudron
    – chateaux d’eau braisés
    – sauté d’électricité aux petits villages enjaillés
    – Gratins de pont assaisonné aux échangeurs enivrants
    – tchèp à l’augmentation de salaire
    – boulettes de création d’emplois juteux
    – Soupe de paix fondue dans son jus de sécurité
    – Tripes d’écoles et collèges avec foi d’universités
    – Sauce claire d’hôpitaux équipés
    – Jus de CMU
    – Couscous de rayonnement à l’international
    – Malo woussou d’industrialisation
    – Biokosseu de modernisation de l’administration
    – Ngbô de lutte contre la corruption
    – Saka d’augmentation des revenues des agriculteurs
    – Méchoui de prison pour les fauteurs de troubles et les transitaires

    krrrr krrrr krrrr …

    té ande (« The End » en Bhété)

  2. @TIPADIPA2
    Je ris ho je ris.
    Où tu as retrouvé ce menu là.
    Non tu vas teuuuuu en aggravant le GOUMIN des transitaires frayalistes.
    Mdr tu es trop trop fort : fouca fouca !!
    À chacun sa lorgnette !!

Les commentaires sont fermés.