Liberté de presse et rentabilité économique: Réunis en Côte-d’Ivoire, voici ce que proposent des spécialistes

 

“La liberté de la presse face aux enjeux de la rentabilité économique et du développement durable” a été l’un des thèmes animé le vendredi 7 septembre 2018 à l’hôtel Ivoire, dans le cadre de la célébration des 15 ans de l’Intelligent d’Abidjan.

Ce sont des spécialistes de la communication, des étudiants et acteurs de la société civile venus de divers pays, qui ont rempli le palais des congrès de l’hôtel Ivoire. Pour des panelistes, diverses solutions existent pour booster la rentabilité de l’économie d’un organe de presse. Se prononçant sur le thème, le Directeur de publication du magazine Jeune Afrique, Marwane Ben Yahmed, a mis l’accent sur la digitalisation de l’information.

« La solution pour rentabiliser la presse écrite passe beaucoup par le digital et le fait que les lecteurs qui ont accès à l’information sur internet le fassent par un système d’abonnement, c’est-à-dire paient pour l’information de qualité, ce qui va obliger les organes de presse, les journalistes à fournir plus d’efforts dans le traitement de l’information et aussi à se remettre en question », a-t-il proposé.

Quant à Honorat De Yedagne, ex-directeur du quotidien Fraternité Matin, il a relevé que la qualité de l’information est l’une des meilleures solutions. C’est pourquoi, il dit : « Pour moi c’est le professionnalisme, il faut que les journalistes acceptent de faire leur métier et revenir aux fondamentaux du métier qui est de faire des articles qui correspondent à ce que les lecteurs attendent d’eux et non ce que leur employeur attend d’eux ».

Ange Ouohi

Afrikipresse

Commentaires Facebook