La Côte-d’Ivoire dégage 2 milliards Fcfa pour les sinistrés des pluies et pour des mesures sécuritaires

Edwige FIENDE

Le gouvernement ivoirien a décidé jeudi, de dégager deux milliards Fcfa pour une assistance aux victimes des pluies diluviennes et des mesures sécuritaires, après le décès de 20 personnes dans des inondations et éboulements provoqués par ces pluies qui se sont abattues mardi sur l’ensemble du pays.

Le gouvernement a décidé de la mise “à disposition d’une enveloppe d’urgence de deux milliards Fcfa” pour la réalisation des mesures dont “l’assistance aux familles ayant enregistré des décès”, soit un million Fcfa par famille, indique un communiqué lu par le ministre de l’Intérieur, Sidiki Diakité, après une réunion du conseil national de sécurité présidée par le président ivoirien Alassane Ouattara.

“L’assistance en vivres et non vivres aux déplacés”, le déploiement “24h/24h des forces mixtes de défense et de sécurité sur les sites à risques” et “la mobilisation de 200 camions et 1.650 militaires, gendarmes et policiers pour dégager toutes les rues des gravats et autres déchets charriés par les pluies”, font partie des mesures arrêtées.

Mardi, 20 personnes ont été tuées dont 18 à Abidjan et deux à l’intérieur du pays, dans des inondations et éboulements provoqués par des pluies diluviennes.

Ces intempéries ont également causé “d’importants dégâts” notamment l’inaccessibilité de nombreuses voies de circulation, l’effondrement de plusieurs habitations, l’interruption partielle de la fourniture d’eau et d’électricité dans plusieurs localités et le déplacement de 136 familles sinistrées.

Le gouvernement a annoncé le déguerpissement des personnes vivants dans les zones à risques, le déploiement dans les zones à risques, d’abris comportant toutes les commodités pour accueillir le cas échéant les familles déplacées, la mise en place de postes avancées de premier secours dans tous les quartiers sensibles, et l’intensification des actions de sensibilisation et de prévention.

Le président ivoirien s’est rendu après la réunion à la Riviéra pour une visite des sites sinistrés, de ce quartier chic commune dans la commune de Cocody (Est Abidjan), où une dizaine de personnes ont été tuées.

Début mai, deux personnes (un homme et une fille de 16 ans) emportées par les eaux, avaient été retrouvées à Yopougon, à l’ouest d’Abidjan, à la suite des pluies diluviennes.

Les pluies diluviennes provoquent régulièrement des pertes en vies humaines à Abidjan. En 2017, elles ont coûté la vie à 15 personnes contre 16 en 2016 et 39 en 2014.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook

8 réflexions au sujet de “La Côte-d’Ivoire dégage 2 milliards Fcfa pour les sinistrés des pluies et pour des mesures sécuritaires”

  1. merci monsieur le président, veillez à ce que les victimes reçoivent effectivement ce qui leur revient.
    aux vautours qui sont toujours en embuscade quand l’odeur de l’argent envahi l’espace. s’ils vous plaît, laissez les pauvres victimes essuyer leur larmes.
    beloo !

  2. Krrrr krrrr krrrr…

    Espérons que ça ne nourrira pas un peu plus l’aigreur des chefs d’entreprises fictives pillées par leurs employés savaneux !!

    Krrrr krrrr krrrr…

    té ande

  3. De bonne guerre !!

    Indemniser des victimes de catastrophes naturelles et refuser d’indemniser les victimes innocentes des rapines de rebelles déjantés dans la ville d’Abidjan !!

    Dans l’un des cas, tout le monde appréciera et c’est un acte que tout gouvernement poserait sans s’en vouloir !!

    Dans l’autre, on encaisse et on garantit que tout gouvernement futur aura le droit de choisir ses actes compensatoires en fonction de ses intérêts, en se reposant sur la jurisprudence OUTTARA !!

    Mais problème : vous ne savez pas comment vous quitterez le pouvoir !!!

    Et paradoxalement, les pilleurs d’hier seront encore les mêmes pilleurs de demain, car la probabilité pour que des poussiéreux pillent d’autres poussiéreux est plus que grande, quand ce pouvoir tombera !!

    Yako par anticipation !!

    Dabakala !

  4. Krrrr krrrr krrrr…

    On ne peut indemniser des fainéants de la bhétépack qui vivaient de gbô et qui ont pris leurs corps et leurs pattes à leur cou en abandonnant son Excellence Monsieur le président Koudou Laurent Gbagbo dans la maison d’Houphouet Boigny qu’il squattait. On ne peut indemniser un physicien nul comme @dabakala-koudou qui avait certainement conseillé à Koudou Gbagbo qu’il n’avait rien à craindre de son énergie cinétique au top tant qu’il restait accrocher à son fauteuil dans un mouvement oscillatoire …en ignorant l’existence de son énergie potentielle sur laquelle le Bravetchè comptait en disant qu’il tombera comme un fruit, non pas mûr, mais un fruit pourri.

    Krrrr krrrr krrrr….

    té ande

  5. Ce que vous pensez des autres, c’est aussi ce que l’on pensera de vous !!

    Ne vous attendez donc pas à être indemnisés de quoi que ce soit si jamais dans votre camp des pillages surviennent !!

    Continuez donc à vous taper la poitrine !!

    Avançons !!

    Dabakala !!

  6. Photo 3 : on a mis rapidement du sable pour permettre à Son Excellence de fouler la zone sinistrée sans salir ses pompes neuves ramenées de Paris. Elle est pas belle la vie ? Ça manque terriblement de proximité, tout ça !

  7. hum @coigny !
    gbagbo irait voir les sinistrés dans la boue, les pieds nus, juste pour marquer sa proximité !
    soyons sérieux l’ami, pourquoi toujours chercher un poux invisible partout en tout lieu et en tout temps ?
    courage, cherche ailleurs !
    les victimes n’ont pas besoin de savoir dans quelle condition le président est venu les réconforter. le plus important pour elles, c’est que par sa présence, le président de la République a apporté la compassion de toute la nation. c’est ça qui est important.
    ha ! les gauchers ivoiriens!
    bonne grasse matinée !
    beloo !

  8. Krrrr krrrr krrrr….

    @belo002

    Kôkôti@Coigny a raison…en enlevant la boue, ils ont certainement fait disparaître des aliments de porcs qui s’y sont enfouis. Dans sa cervelle de mi-cancre, non seulement Ouattara n’a rien fait pour empêcher la forte pluie et les inondations, mais il a le culot de faire dégager les décharges dans lesquelles lui, cochonti@Coigny pourrait enfouir son groin pour y trouver de quoi à se nourrir !!!

    Krrrr krrrr krrrr…

    té ande

Les commentaires sont fermés.