Côte-d’Ivoire: Hamed Bakayoko déterminé «personne ne pourra arracher Abobo au Rdr»

Le mardi 19 juin 2018 au siège du Rdr à Abidjan, les militants de la commune d’Abobo ont officiellement fait savoir que leur choix s’est porté sur Hamed Bakayoko pour conduire la liste du parti lors des élections municipales à venir.

La délégation comprenait les têtes fortes du parti dans la commune, à savoir, le départemental Yéo Kolotioloma, Jeanne Peuhmond ou encore l’adjoint au Maire Idrissa Kennedy. Par la voix de Yeo Kolotioloma, les militants d’Abobo et leurs leaders ont demandé à la direction du parti (représentée à la cérémonie par Gilbert Kafana Koné) d’accepter de mettre le ministre d’État Hamed Bakayoko à leur disposition pour conduire la liste du parti dans la commune.

« Nous venons solennellement vous demander de plaider auprès de la direction du Rdr, pour qu’e nous donne le Ministre d’État Hamed Bakayoko comme tête de la liste du parti à Abobo, à l’élection municipale qui vient. Aussi, soyez également notre voix auprès de sa famille biologique pour qu’elle accepte de nous le donner. Notre choix s’est porté sur lui, parce qu’il a réalisé beaucoup de choses pour notre commune. Nous voulons faire de lui notre nouveau Maire, afin de l’aider à continuer de faire du bien. Le choix d’Hamed Bakayoko n’est pas un caprice. Il est lié aux exigences du moment. Nous allons vers la création du parti unifié. Un parti dans lequel le Rdr doit rester leader. Cela passe par la conservation d’Abobo. Et Hamed Bakayoko est celui là qui peut nous assurer une victoire», a-t-il lancé en substance.

En retour, Hamed Bakayoko a dit avoir besoin de temps, avant de donner sa réponse définitive. Il leur a évoqué les principaux éléments qui pourraient cautionner une réponse favorable. Selon Hamed Bakayoko, la première condition est la paix et l’entente entre les militants et les cadres du parti dans la commune. Les deux autres conditions, ce sont l’accord du Président d’honneur du parti, Alassane Ouattara, et celui de ses parents de Séguéla dont il est le Député. « Ce jour est le plus grand de ma vie, après celui où le Président Alassane Ouattara est arrivé au pouvoir. C’est un acte fort, surtout venant de la commune martyr d’Abobo. Mais, je ne veux pas venir à Abobo, si le Rdr y est divisé. C’est ma première condition. Si vous êtes venus me voir pour que je soutienne un camp contre un autre, ce n’est pas la peine. Laissez moi dans mon coin. Si je suis candidat à Abobo, c’est qu’il faut que ce soit à la tête d’un Rdr uni. C’est ma première condition. Si j’ai cette assurance, il me faudra la caution de mon père spirituel Alassane Ouattara et ensuite, celui de mes parents à Séguéla. Ensuite, je viendrai vous donner ma réponse lors d’une grande cérémonie à Abobo», a-t-il promis.

Même s’il n’a pas encore officiellement dit oui à la sollicitation des militants d’Abobo, Hamed Bakayoko a promis son soutien continue. Il la promis la victoire, au cas où sa réponse était positive. « Je ne m’inquiète pas de savoir si nous allons gagner. Si je vous dis oui, mon inquiétude est de savoir ce que nous ferons de la victoire. Parce que, sachez que lorsque j’ai la bénédiction de mes parents, je n’échoue jamais. Si ma réponse est positive, je viendrai à Abobo pour qu’on gagne. Car, le Rdr ne doit pas perdre Abobo. Il faut que cette commune reste ce qu’est Soweto pour l’ancien l’Afrique du Sud. Personne ne pourra arracher Abobo au Rdr», a-t-il lancé.

Gilbert Kafana Koné a exprimé sa joie devant la démarche des militants d’Abobo. Il leur a promis que la direction étudiera avec une grande attention, leur demande.

J-H Koffo

Commentaires Facebook

4 réflexions au sujet de “Côte-d’Ivoire: Hamed Bakayoko déterminé «personne ne pourra arracher Abobo au Rdr»”

  1. Hamed bakayoko politicien gourmand!
    j’espère que la population d’abobo va le sanctionner en votant une autre liste.
    ministre, député, maire etc tous ses titres pour un seul individu!?
    pourquoi ?

  2. injonctif est mieux !
    “libérer abobo s’il vous plaît !”
    hambak politicien gourmand!

  3. Quand on tient compte du fait que les Burkinabé et Malien ne se sentent plus concernés par les faits du RDR, on comprend pour quoi ABOBO devient un lieu capital pour le RDR qui pourrait perdre cette commune, si le scrutin était libre et transparent !!

    Panique à bord donc !!

    Raison pour laquelle on envoie sur le terrain une personne qui pourrait faire l’affaire : le gorille de service !!

    Dabakala !!

Les commentaires sont fermés.