Un peu moins de “27 millions de signatures” en Côte-d’Ivoire pour la pétition pour la libération de Gbagbo

pic1483021537

Par Serge Alain Koffi

Lancée le 22 juin à Abidjan, la pétition internationale pour la libération de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, incarcéré depuis 2011 à la Cour pénale internationale (CPI), a recueilli à sa clôture 26,7 millions de signatures en Côte d’Ivoire et dans le reste du monde, a annoncé jeudi son principal initiateur l’écrivain Bernard Dadié.

Ce chiffre a été dévoilé au cours de ce point de presse qui s’est tenu au domicile de Bernard Dadié à Cocody (quartier chic à l’est d’Abidjan) et a rassemblé autour de l’écrivain centenaire de nombreux cadres du Front populaire ivoirien (FPI), le parti fondé par Laurent Gbagbo, parmi lesquels Aboudramane Sangaré et Michel Gbagbo, le fils de l’ancien chef de l’Etat.

D’entrée Samuel Harding, porte-parole de Bernard Dadié, a rappelé le contexte du lancement de la pétition en juin 2016. “Nous sommes heureux de voir que les fruits de la pétition ont dépassé nos espoirs et nos espérances’’, s’est-il réjoui.

A sa suite, Me Elisé Trazié, l’huissier de justice chargé de superviser l’opération depuis son lancement, a dévoilé les chiffres en les égrenant région par région.

“En côte d’Ivoire, la pétition a récolté 13.853.978 signatures et 12.913.513 à l’international, soit 4.290.608 en Afrique, 1.125.512 en Amérique et 7.497.513 en Europe’’, a-t-il précisé.

Le célèbre écrivain ivoirien Bernard Dadié et l’ancien Premier ministre togolais Joseph Koffigoh sont les initiateurs de cette pétition.

Accusé de crimes contre l’humanité commis lors des violences post-électorales de 2010-2011, Laurent Gbagbo comparait depuis janvier devant la CPI.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook

Les commentaires sont fermés.