Côte d’Ivoire Brasseries – plusieurs centaines d’emplois liés à la distribution

image1

Les responsables des brasseries ivoiriennes ont animé une conference de presse jeudi 5 décembre dernier dans l’enceinte de l’usine lbi, sise à Yopugon, zone industrielle. En effet, après le lancement d’une première bière , la Number One , qui a eu du succés en 2013 durant les premiers d’exploitation. La société «Les Brasseries Ivoiriennes» s’apprète à étoffer sa gamme de bières avec le lancement de sa bière « Premium » , la GOLD 5.5 . La nouvelle a été donnée par Basile Andoh, Secrétaire Général du Groupe Eurofind. Suivie de la présentation du Groupe Eurofind, par Emmanuel Hurtado PDG, de LBI et DG de Eurolait.

Ensuite l’honneur est revenu à Moussa BOUALI, DGA de LBI de faire la présentation des Brasseries Ivoiriennes. Pour ces responsables, la Côte d’Ivoire connait un essor économique important. Et le groupe Eurofind qui participe activement au développement économique de la Côte d’Ivoire depuis le début des années 1970 , s’est lancé un nouvea défi, à savoir l’implantation d’une Brasserie, indépendante, ultra moderne, afin de pouvoir offrir une nouvelle gamme de bières, de haute qualité, aux consommateurs ivoiriens. Pour le conférencier, Basile Andoh, Secrétaire Général du Groupe, même si le marché des boissons alcoolisées en Côte d’Ivoire est essentiellement un marché de produits d’importation, les bières sont produites quasi-exclusivement au niveau local. La consommation de la bière connait par ailleurs une progression régulière ces dernières années. Et le groupe, en implantant «Les brasseries Ivoiriennes» en Côte d’ivoire, a diversifié l’offre, dans un marché resté longtemps monopolistique. Ladite société qui a développé sa propre gamme de bières « blondes », est un nouvel acteur sur le marché de la bière. C’est un partenaire important issu d’un groupe industriel de premier ordre, qui dynamise le marché de la bière et permet d’offrir aux consommateurs ivoiriens une plus large gamme de produits de qualité. Le projet « Les Brasseries Ivoiriennes » a mobilisé 20 milliards de F CFA, en partie financés par des établissements bancaires locaux.

L’unité de production qui est implantée sur un terrain d’une superficie de 9Ha est constituée de matériels industriels Allemands à la pointe de la technologie Brassicole. Respectueuse des normes environnementales, LBI possède une station de traitement des eaux usées intégrées, la toute première du genre dans notre pays. La société « Les Brasseries Ivoiriennes » a déjà permis la création de 165 emplois directs dès les premiers mois d’exploitation, ainsi que plusieurs centaines d’emplois induits liés à la distribution de nos produits.

A.A

Le Jour Plus

[Facebook_Comments_Widget title=”” appId=”144902495576630″ href=”” numPosts=”5″ width=”470″ color=”light” code=”html5″]

Commentaires Facebook

Les commentaires sont fermés.