CIV: L’appel d’Amnesty à la Cédéao “Les médiateurs doivent privilégier la protection des droits humains”

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) doit privilégier la protection et la défense des droits de l’Homme dans sa médiation en Côte d’Ivoire, a affirmé Amnesty International dimanche, à la veille d’une visite de médiateurs régionaux à Abidjan. “Les médiateurs désignés par la Cédéao doivent placer la protection des droits humains au coeur de leurs efforts pour mettre fin à la crise en Côte d’Ivoire”, déclare Amnesty dans un communiqué. Selon l’organisation de défense des droits de l’homme, “des populations continuent de vivre dans la peur d’être abattues, arrêtées ou enlevées par des forces de sécurité ou des miliciens proches de Laurent Gbagbo”, qui est, avec son rival Alassane Ouattara, un des deux présidents ivoiriens proclamés.

Europe 1

Commentaires Facebook