Les pluies ont déjà fait au moins 24 mort en Côte-d’Ivoire

Au moins vingt-quatre personnes sont mortes en dix jours dans la métropole d’Abidjan après un début de saison des pluies intense en Côte d’Ivoire, a annoncé l’Office national de la protection civile (ONPC), dans un communiqué consulté lundi par l’AFP.

Après “des pluies diluviennes du jeudi 13 au samedi 22 juin sur le District autonome d’Abidjan”, l’ONPC a fait état de “24 décès”, d’inondations de voiries, d’habitations et de risques d’effondrement d’immeuble. Deux personnes sont par ailleurs portées disparues “emportées par les eaux”, précise l’ONPC.

Les sapeurs-pompiers avaient annoncé la mort de huit personnes entre jeudi 13 et samedi 15 juin après de très fortes pluies. Cette semaine-là, pendant plusieurs jours, des précipitations quatre fois supérieures à la normale se sont abattues sur la capitale économique ivoirienne, provoquant de spectaculaires montées des eaux, des éboulements et des effondrements d’habitations.

En 24H, il était tombé 214 mm de pluie dans la commune de Yopougon, et 205 dans celle de Cocody, selon l’agence météorologique ivoirienne Sodexam, soit un quart des précipitations attendues sur l’ensemble des trois mois de la saison des pluies (mai-juin-juillet). Le seuil “normal” défini est de 50mm en 24H, avait ajouté la Sodexam.

Les pluies torrentielles suivies d’inondations dévastatrices sont récurrentes dans la plus grande ville ivoirienne, où vivent près de six des près de trente millions d’habitants du pays. Les constructions précaires dans des zones pauvres et inondables sont légion dans cette métropole en croissance continue, même si le gouvernement a lancé cette année une vaste politique d’assainissement, détruisant de nombreux quartiers informels.

L’an dernier, au moins 30 personnes sont mortes dans des incidents liés aux fortes pluies.

VOA

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire