Dominique Ouattara, à propos de la Grande Chancelière Honoraire: «Tu es un modèle pour toutes les femmes de Côte d’Ivoire»

La Première Dame, Madame Dominique Ouattara a présidé la
cérémonie de dédicace du livre intitulé : « Alassane Ouattara, 50 ans
de compagnonnage », de Madame Henriette Dagri Diabaté, Grande
Chancelière Honoraire, le jeudi 20 juin 2024, à la salle de Fête du Sofitel
Abidjan Hôtel Ivoire.

La cérémonie a enregistré la présence de S.E.M. Alassane Ouattara,
Président de la République, des personnalités politiques et
administratives, des Ambassadeurs accrédités en Côte d’Ivoire et de
bien d’autres personnalités.

Le livre « Alassane Ouattara, 50 ans de compagnonnage » est un
récit et un vibrant hommage au parcours exceptionnel et inspirant du
Président Alassane Ouattara. Cet ouvrage est aussi le récit d’une amitié
sincère et d’un engagement commun au service de la Côte d’Ivoire. Au
fil des pages du livre, le Professeur Henriette Diabaté décrit adroitement
l’homme de conviction qu’est le Président Alassane Ouattara. Elle lève
également un coin de voile sur le lien fraternel qui les rassemble depuis
de nombreuses années pour une cause commune : celle de faire de la
Côte d’Ivoire, une grande Nation sur le continent africain.
Le livre « Alassane Ouattara, 50 ans de compagnonnage » est une
œuvre littéraire d’exception écrite par une personnalité dont le parcours
inspirant a été un modèle pour des milliers de femmes ivoiriennes.
En effet, le Professeur Henriette Dagri Diabaté, est une femme de
conviction qui a su marquer la Côte d’Ivoire par un parcours académique
et politique tout autant exceptionnel. Autant de qualités et de valeurs que
la Première Dame, Madame Dominique Ouattara a tenu à relever en lui
témoignant tout l’amour et l’admiration qu’elle lui porte depuis de
nombreuses années. « Tu es un modèle pour toutes les femmes de
Côte d’Ivoire, que nous essayons de suivre. Nous t’aimons très fort ma chère tantie », s’est confessée Madame Dominique Ouattara.
L’Epouse du Chef de l’Etat a également profité du cadre de cette
cérémonie pour la remercier pour son amitié et son soutien inlassable au
Président de la République durant toutes les années de braise dans
l’opposition, mais aussi, sa contribution inestimable dans la réalisation
de la vision du Chef de l’Etat pour la Côte d’Ivoire. « (…) je voudrais te
remercier pour ton affection et ton engagement aux côtés
d’Alassane. Avec une force et une détermination admirable, tu as
grandement contribué à la réalisation de sa vision et de ses ambitions
pour la Côte d’Ivoire. Merci aussi d’être restée inconditionnellement dans
les moments les plus difficiles. Cela témoigne de la grandeur de ton
cœur et de la solidité de tes convictions. Merci pour ta fidélité et ton
dévouement », a remercié Madame Dominique Ouattara. Pour Madame
Dominique Ouattara, l’œuvre du Professeur Henriette Dagri Diabaté est
une ode à la persévérance et à la détermination. En effet, au fil des
pages, le lecteur apprend que le prix de chaque succès n’est rien d’autre
que la persévérance, mais plus est encore, derrière chaque grand
homme, il y a des personnes extraordinaires. « Le récit qui est fait, nous
rappelle également, combien le chemin vers la réussite est pavé
d’embûches à surmonter, de défis à relever et de sacrifices à consentir.
L’histoire racontée dans ces pages, nous enseigne également que
chaque succès exige de la persévérance ; et que derrière chaque grand
homme, il y a des personnes extraordinaires qui, par leur dévouement,
contribuent à construire un avenir meilleur pour tout un peuple », a tenu
à préciser Madame Dominique Ouattara.

Le Professeur Henriette Dagri Diabaté : « J’ai eu raison de vous
accompagner, de croire en votre grande vision pour notre pays »

Le trémolo dans la voix, le Professeur Henriette Dagri Diabaté, Grande
Chancelière Honoraire de l’Ordre National, a tenu à féliciter le Président
Alassane Ouattara pour ses actions de développement pour le pays.
« Je voudrais vous féliciter pour le beau visage que vous êtes en train de
donner à la Côte d’Ivoire », a-t-elle félicité. Avant d’affirmer d’avoir eu
raison de croire en la vision que le Président Alassane Ouattara portait
pour la Côte d’Ivoire durant toutes ces années. « Je peux affirmer, en
toute sérénité que : j’ai eu raison de vous accompagner, de croire en
votre grande vision pour notre pays », a-t-elle confessé. Pour le

Professeur Henriette Dagri Diabaté, l’objectif qui sous-tend la rédaction
de ce livre était de permettre aux ivoiriens de mieux connaître « l’homme
qui gouverne notre pays, à partir d’informations authentiques ». « Merci
pour les 50 années de notre compagnonnage familial, politique,
professionnel et social », a remercié la Grande Chancelière Honoraire de
l’Ordre National. Avant de remercier le Chef de l’Etat pour la constance
de sa vision pour la Côte d’Ivoire et les ivoiriens. Le Professeur Henriette
Dagri Diabaté a terminé en lançant solennellement cet appel au
Président de la République. «(…) Et que vous soyez toujours-là pour la
Côte d’Ivoire et les ivoiriens », a-t-elle conclus.

Madame Kandia Camara, Présidente du Sénat, a présenté la
personnalité multidimensionnelle de la Grande Chancelière Honoraire.
La Présidente du Sénat a insisté sur ses convictions politiques
inébranlable, sa fidélité, sa loyauté, sa simplicité, mais aussi, la femme
intellectuelle qui sait que la vérité se trouve dans la mesure. Pour
Madame Kandia Camara, les raisons de sa résistance à toute épreuve
doivent être comprises dans sa conviction désintéressée. « En fait, les
raisons de cette résistance à toute épreuve sont simples : son
militantisme et son engagement politique ne s’inscrivent pas dans une
trajectoire opportuniste » ; a-t-elle révélé.

Le Professeur Tanella Boni a, quant à elle, présenté l’œuvre de l’auteure.
Elle a révélé que toute l’œuvre se construit autour de la problématique
de faire connaître le Président Alassane Ouattara aux ivoiriens. Elle a
révélé que le livre n’est pas une simple approche biographique.
Monsieur Clément Lafon, l’Editeur du livre, a révélé que la lecture de
l’ouvrage permet de passer en revue tous les temps forts de la politique
ivoirienne.
Notons qu’un cocktail a mis fin à cette cérémonie de dédicace.

DISCOURS DE MADAME DOMINIQUE OUATTARA
PREMIERE DAME DE CÔTE D’IVOIRE

Mesdames et Messieurs,

C’est une grande joie d’être avec vous cet après-midi, à l’occasion de la dédicace du livre « Alassane Ouattara, 50 ans de compagnonnage », de Madame la Grande Chancelière Honoraire, notre chère Henriette.

Avant tout propos, je voudrais saluer très affectueusement mon cher époux, le Président Alassane Ouattara, qui nous honore de sa présence à ce bel évènement. Cela ne nous surprend pas, car nous connaissons les liens très forts qui existent entre Henriette et Alassane depuis très longtemps.

Je souhaiterais saluer à présent, notre tantie jolie Madame Henriette Diabaté, Grande Chancelière Honoraire de l’ordre National, que j’ai beaucoup de plaisir à retrouver pour cette occasion spéciale.

Je salue également Monsieur le Vice-Président, ainsi que Messieurs les Présidents d’Institutions, les Ministres et toutes les personnalités qui nous font l’amitié d’être avec nous aujourd’hui.

Mes salutations vont tout particulièrement à Mme Kandia Camara, Présidente du Sénat, que je remercie pour son émouvante intervention. Chère Kandia, j’ai été très touchée par le poignant témoignage et les souvenirs mémorables que tu as partagés avec nous tout à l’heure.

Mes chaleureuses salutations vont à présent à Monsieur Clément Lafon, Editeur de ce beau livre qui nous rassemble aujourd’hui. Cher Mr Lafon, je vous remercie d’avoir apporté votre expertise à la réalisation de cet ouvrage de qualité.

Mesdames et Messieurs,
Lorsque Madame la Grande Chancelière m’a demandé de dire quelques mots à l’occasion de la dédicace de son livre, j’ai tout de suite accepté avec beaucoup de plaisir. En effet, j’ai connu Madame Henriette Diabaté, notre tantie jolie comme j’aime l’appeler affectueusement, il y a plus de trente ans, au moment de mon mariage avec Alassane. Et depuis lors, je lui ai toujours voué une grande admiration et un profond respect. Durant toutes ces années, elle m’a constamment manifesté également, beaucoup d’affection et de soutien. Au fil du temps et des moments partagés, un lien particulier s’est tissé entre nous. Il était donc normal, que je sois présente aujourd’hui, pour lui dire toute l’admiration que je lui porte, et la féliciter pour l’ouvrage qu’elle vient de publier.

Mesdames et Messieurs,
Le livre « Alassane Ouattara, 50 ans de compagnonnage » qui est dédicacé aujourd’hui, est un vibrant hommage au parcours exceptionnel de mon cher époux, le Président Alassane Ouattara. Cet ouvrage est aussi le récit d’une amitié sincère et d’un engagement commun au service de la Côte d’Ivoire.
Au fil des pages de son livre, l’historienne Henriette Diabaté décrit adroitement l’homme de conviction qu’est le Président Alassane Ouattara. Elle lève également un coin de voile sur le lien fraternel qui les rassemble depuis de nombreuses années pour une cause commune : celle de faire de notre pays, une grande Nation sur le continent africain.
Le récit qui est fait, nous rappelle également, combien le chemin vers la réussite est pavé d’embûches à surmonter, de défis à relever et de sacrifices à consentir. L’histoire racontée dans ces pages, nous enseigne également que chaque succès exige de la persévérance ; et que derrière chaque grand homme, il y a des personnes extraordinaires qui, par leur dévouement, contribuent à construire un avenir meilleur pour tout un peuple.

Mesdames et Messieurs,
Je voudrais à présent, remercier toutes les personnes qui ont contribué à la réalisation de cet ouvrage.
Mes sincères remerciements vont aussi à la famille et aux proches de notre chère Henriette, auprès de qui elle a surement trouvé l’amour et le soutien nécessaires à la réalisation de cette œuvre magistrale.
Merci à tous, d’avoir accompagné sa vision qui a abouti aujourd’hui à ce magnifique ouvrage.

Chère Henriette,
A titre personnel, je voudrais te remercier pour ton affection et ton engagement aux côtés d’Alassane. Avec une force et une détermination admirable, tu as grandement contribué à la réalisation de sa vision et de ses ambitions pour la Côte d’Ivoire.
Merci aussi d’être restée inconditionnellement dans les moments les plus difficiles. Cela témoigne de la grandeur de ton cœur et de la solidité de tes convictions. Merci pour ta fidélité et ton dévouement.
Tu es un modèle pour toutes les femmes de Côte d’Ivoire, que nous essayons de suivre. Nous t’aimons très fort ma chère tantie. Je vous demande de l’applaudir bien fort.

Je vous remercie.

Commentaires Facebook

1 réflexion au sujet de « Dominique Ouattara, à propos de la Grande Chancelière Honoraire: «Tu es un modèle pour toutes les femmes de Côte d’Ivoire» »

  1. En tant qu’observateur, je m’interroge en ces termes : comment ne pas respecter cette grande dame. Elle a résisté contre vents et marées pour son parti et son leader malgré tous les risques dans ce pays dangereux avec escadrons de la mort sous le régime du plus violent des politiciens que notre pays n’a jamais connu, notamment Koudou Gbagbo Abou Sylla (KGAS). Elle a subi toutes ces tribulations avec la tête haute. N’est-ce-pas la An Sun Su Ki Ivoirienne ? C’est vraiment une dame de fer et/ou d’acier.

    Juste un observateur de passage… 😉

Laisser un commentaire