Jean-Louis Billon et la convention du PDCI-RDA quel est le projet réel ?

Depuis quelque temps, le ministre Jean-Louis Billon déploie une intense activité médiatique autour de la Convention de désignation et d’investiture du candidat du PDCI-RDA à la présidentielle de 2025. Nous avons interrogé M. Trinité Boca, membre du Grand conseil, SG de section et Administrateur de la plateforme “Les grands débats du PDCI-RDA,”proche collaborateur de Billon, pour clarifier cette démarche.

Trois questions à Trinité Boca, qui plaide pour une Convention ouverte dont nous donnons quelques extraits..

Interview menée par JMK Ahoussou

Depuis quelques jours, Jean-Louis Billon multiplie les interventions médiatiques concernant le PDCI-RDA. Quel est l’objectif de cette stratégie ?

Avant tout, je tiens à remercier le journal “Dernière Heure Monde” pour nous permettre de nous exprimer sur le sujet de la démocratie interne au PDCI-RDA. Il est important de préciser que ce n’est pas nouveau pour le ministre Billon de s’investir médiatiquement pour le PDCI-RDA. Depuis 2018, avec la “Troika” (Bendjo-Guikahué-Billon) et les militants du PDCI-RDA, il a bataillé pour dire non à notre retour au RHDP. En 2020 et 2021, il a encore occupé l’espace médiatique pour déclarer sa volonté de briguer la magistrature suprême en tant que candidat PDCI.

Du vivant du Président Bédié, qu’il considérait comme son père, le ministre Billon a toujours été un soldat fidèle et conquérant, tant sur le terrain que dans les médias nationaux et internationaux, dans le combat pour la reconquête du pouvoir d’État. Billon et son équipe, bien outillés et connaissant parfaitement le PDCI-RDA et la Côte d’Ivoire actuelle, restent dans la même dynamique : travailler pour que Billon soit le candidat du PDCI-RDA. Il n’a jamais prétendu être Président du PDCI-RDA mais a toujours affirmé haut et fort sa volonté d’être candidat du PDCI à la présidentielle.

En ce qui concerne le déploiement médiatique récent, l’objectif est simple : montrer la vitalité de la démocratie au sein de notre beau Parti.Nous aimons observer avec passion les grandes démocraties en Occident. Le PDCI-RDA, doyen des partis sur le continent après l’ANC, doit offrir un exemple de démocratie. Le Président Bédié, influencé par la culture américaine, a inspiré la Convention inscrite dans nos textes. Notre défunt Président valorisait la démocratie interne. Nous nous préparons donc pour une Convention que nous voulons être une grande fête populaire, car la démocratie fédère et unit sur un ciment de valeurs. Nous appelons à une organisation transparente de la Convention, sans parti-pris. Que nos dirigeants actuels appliquent nos textes avec rigueur et que le processus électoral soit clair et sans ambiguïté.

Une résolution du 8e Congrès extraordinaire stipule pourtant certaines règles…

Un congrès extraordinaire a un ordre du jour unique, et celui du 22 décembre 2023 concernait l’élection du Président du Parti. Cette résolution peut être vue comme une motion.Y a-t-il eu un débat au Congrès sur l’article concernant la Convention?Si cela avait été lors d’un Congrès ordinaire, cela aurait été différent.Le Président a été élu selon nos textes en vigueur,sans modification lors d’un Congrès ordinaire (pas encore organisé).Nos textes stipulent que le Président et le candidat à l’élection présidentielle sont désignés de manière démocratique.Le Congrès et la Convention sont distincts. Nous savons tous dans quelles conditions difficiles et opaques le Congrès a eu lieu. Nous avions espéré que le Congrès se tiendrait avant l’élection du Président du Parti pour régler certaines situations conflictuelles, mais rien n’a été fait jusqu’à aujourd’hui.

Commentaires Facebook

1 réflexion au sujet de « Jean-Louis Billon et la convention du PDCI-RDA quel est le projet réel ? »

  1. Billon n’a en effet jamais fait mystère de sa volonté de briguer la magistrature suprême, même du temps de Bédié. Ce n’est donc pas sous Thiam que cela changera.

    Comme il l’a déjà indiqué, si tout se passe bien de manière ouverte et transparente, il respectera ce qui adviendra au sein du vieux parti. Mais, s’il se trouve des manigances ou des tentatives de couronnement comme ce fut le cas pour la présidence du parti il y a quelques mois, il faudra s’attendre à une candidature indépendante.

    Juste un observateur de passage… 😉

Laisser un commentaire