Le Nouveau Statut général de la Fonction publique «marque une ère nouvelle de la vie de l’administration publique en Côte d’Ivoire» (DG)

Dans le cadre de la vulgarisation de la loi n°2023-892 du 23 novembre 2023 portant Statut général de la Fonction publique qui marque une nouvelle ère de la vie de l’administration publique en Côte d’Ivoire, le directeur général de la Fonction publique, Soro Gninagafol, a présenté, ce mardi 27 février 2024 à Abidjan-Plateau, les innovations notables enregistrées par ladite loi. C’était au cours de la tribune d’échange et d’information « Tout savoir sur » (TSS) du CICG retransmise en direct sur la page officielle Facebook du Gouvernement.

« La promulgation par le Président de la République de cette nouvelle loi, régissant la gestion de la carrière des fonctionnaires, marque une nouvelle ère de la vie de notre administration publique. Elle constitue une étape cruciale dans la poursuite de notre engagement en faveur de l’avènement d’une administration publique moderne, transformée et capable de répondre avec célérité aux besoins de nos concitoyens », a fait savoir le directeur général de la Fonction publique.

Selon lui, ce nouveau Statut est un outil qui doit permettre à l’ensemble des fonctionnaires de se consacrer exclusivement à l’exécution des tâches qui leur sont confiées.

Au cours de cette conférence de presse, Soro Gninagafol a rappelé les innovations enregistrées par cette loi. Au titre de l’organisation des emplois, aux droits et obligations du fonctionnaire, il a fait part entre autres, de la prise en compte des agents publics comme fonctionnaires et d’un profil de carrière clair pour tous les fonctionnaires. Il a également indiqué le renforcement des droits du fonctionnaire par la création du congé parental, du congé de paternité, de l’institution d’une visite médicale annuelle, d’une couverture sociale, de l’aménagement de l’environnement de travail.

Concernant la gestion de la carrière du fonctionnaire, la loi prévoit, entre autres, la possibilité du détachement des fonctionnaires auprès des sociétés d’Etat et l’instauration d’un système d’évaluation des fonctionnaires dont les modalités seront définies par décret en remplacement de la notation.
La possibilité est également donnée au fonctionnaire de bénéficier de promotion par l’acquisition de nouveaux diplômes au cours de sa carrière professionnelle. Il peut aussi démissionner et prendre une retraite anticipée.

Pour finir, l’invité du CICG a exhorté l’ensemble des fonctionnaires à s’approprier le nouveau statut général de la Fonction publique. « Depuis le 23 novembre 2023, nul n’est censé ignorer qu’il y a une nouvelle loi. Nul ne doit donc ignorer son contenu. Ce texte est publié et disponible sur le site internet du ministère de la Fonction publique en téléchargement libre », a-t-il dit.

Avec CICG

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire