« L’arithmétique des Procureurs de la CPI enseigne que 2-1=0 »

Qui se souvient encore que les Procureurs de la CPI avaient promis revenir poursuivre les gens de l’autre camp ?

Luis Moreno Ocampo et Fatou Bensouda disaient à l’époque que « Les informations sur lesquelles s’est fondé le bureau du procureur leur fournissaient une base raisonnable pour croire que les forces pro-Gbagbo et les forces pro-Ouattara ont commis des crimes relevant de la compétence de la CPI », Mais, on dirait que les procureurs considèrent désormais que sur deux camps accusés, le procès intenté contre l’un suffit à exonérer l’autre. Tous les camps auront à rendre compte, disaient-ils. Vraiment ?

En définitive, l’arithmétique des Procureurs de la CPI enseigne que 2-1=0.

Tout simplement.
MK

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire