Mobilité à Abidjan: La Y4, le 4ème pont, le tunnel du rond-point d’Abobo et trois autres infrastructures officiellement ouvertes à la circulation

six infrastructures routières structurantes, à savoir la voie de contournement d’Abidjan “Y4”, les voies de sorties Est et Ouest d’Abidjan, le tunnel du rond-point de la mairie d’Abobo, l’échangeur du carrefour MACACI, le nouvel échangeur de Gesco et le 4ème pont d’Abidjan, ont été officiellement ouvertes à la circulation par le Premier Ministre, ministre des Sports et du Cadre de vie, Robert Beugré Mambé, le mercredi 10 janvier 2024 à Abidjan, en vue d’améliorer la mobilité des populations du District d’Abidjan.

« Nous avons visité cinq projets dont la réalisation va nécessiter, à termes, un investissement de 402 milliards de FCFA », a souligné Robert Beugré Mambé.
Selon le Chef du gouvernement, ces investissements décidés par le Président Alassane Ouattara vont donner au district d’Abidjan le statut d’une grande métropole moderne.
Ces projets rendront, a-t-il indiqué, la ville d’Abidjan de plus en plus attractive afin de favoriser des investissements massifs étrangers.

Robert Beugré Mambé a affirmé que ces ouvrages permettront de densifier le réseau routier, de désengorger les voies de la ville d’Abidjan, d’assurer la fluidité de la circulation et de faciliter l’accès des populations aux différents stades dans le cadre de la CAN 2023.
La réalisation de ces infrastructures structurantes s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme d’investissement routier visant à dynamiser les activités économiques du pays.

Le Premier Ministre a recommandé la prudence et la discipline aux usagers de ces infrastructures routières parce que les chantiers ne sont pas totalement terminés.

CICG

Commentaires Facebook

1 réflexion au sujet de « Mobilité à Abidjan: La Y4, le 4ème pont, le tunnel du rond-point d’Abobo et trois autres infrastructures officiellement ouvertes à la circulation »

  1. Wowwwww…. Tchiaaaa…. Ce sont des travaux d’envergure socio-économique incontestée et incontestable. Même le porte-parole honoraire de la Cour des comptes, Mamadou Koulibaly (que nous saluons vivement d’ailleurs pour ses révélations et son opposition constructive, ne pourra en disconvenir), n’est-ce-pas ? Il faut savoir reconnaître que le lièvre court vite et bien et fort. Ouattara est un super bosseur et homme de vision au même titre que son mentor Nanan Boigny.

    Par ailleurs, à l’analyse en tant qu’observateur, il faut dire que Ouattara a porté la barre si haute que l’opposition aura du mal à la surpasser et convaincre le peuple autrement pour 2025. Ça devient de plus en plus compliqué pour le tout nouveau flambant neuf président du PDCI Thiam qui est aussi un citoyen de haute qualité et calibre. que nous saluons au passage.

    Pour être plus exhaustif et équilibré dans ma pensée, j’ajouterai que le seul tendon d’Achille de Ouattara aujourd’hui ce sont ces présomptions avérées ou pas de mal gouvernance et détournements au niveau de certains ministères et/ou établissements publics. Bien d’observateurs ne comprennent toujours pas la timidité à sévir en la matière. Cependant, oui cependant, si d’aventure, Ouattara après la CAN (Vive la CAN !) venait à frapper fort pour donner l’exemple du chef rigoureux qu’il est, je ne vois plus quel autre pion l’opposition pourrait pousser sur l’échiquier politico-socio-économique de notre pays. Mais bon, juste un observateur de passage… On avance…

Laisser un commentaire