La victoire de Trump à la présidentielle 2024 pousserait au retrait des USA de l’OTAN (New York Times)

Le journal souligne que la majorité des pays européens sont incertains sur la voie a suivre en cas de victoire de l’ancien président américain à l’élection présidentielle de 2024.

NEW YORK, 10 décembre // New York Times – La possible victoire de l’ancien président américain Donald Trump à l’élection présidentielle américaine de 2024 pourrait entraîner le retrait du pays de l’OTAN, a rapporté le New York Times.

Selon le quotidien américain, de nombreux diplomates ainsi que les gouvernements des États membres de l’OTAN s’étaient déjà alarmés du fait que “le retour de Trump pourrait signifier non seulement l’abandon de l’Ukraine, mais aussi un retrait plus large des États-Unis du continent et un affaiblissement de l’alliance atlantique”.

“Il y a une grande crainte en Europe qu’une seconde présidence Trump n’entraîne un véritable retrait des États-Unis de l’OTAN”, a cité le quotidien James Stavridis, un amiral quatre étoiles à la retraite de la marine qui a été commandant suprême des forces alliées de l’OTAN entre 2009 et 2013: “Ce serait un énorme échec stratégique et historique de la part de notre nation.”

Le New York Times souligne que la majorité des pays européens sont incertains quant à la voie à suivre en cas de victoire de Trump à l’élection présidentielle américaine.

Selon le journal les petits pays [Pays bas, Belgique, Danemark etc.] « devraient tenter de gagner les bonnes grâces de M. Trump en augmentant leurs commandes d’armes américaines ou… en accomplissant de grands actes d’adulation… »

Les États-Unis organisent une élection présidentielle en novembre 2024.
Le 25 avril 2023, le 46e président américain sortant, Joe Biden, s’est déclaré candidat à sa réélection.

Trump a annoncé sa campagne pour un nouveau mandat présidentiel en novembre 2022.

TASS traduit de l’Anglais

Commentaires Facebook

1 réflexion au sujet de « La victoire de Trump à la présidentielle 2024 pousserait au retrait des USA de l’OTAN (New York Times) »

  1. Je m’interroge, à quoi sert l’OTAN à part maintenir la petite Europe sous le joug de la grande Amérique qui ne cesse de brandir l’épouvantail Russe ainsi que des menaces imaginaires ?

Laisser un commentaire