Pdci-Rda / Mécontents du processus électoral – Des congressistes accusent Cowppli de tripatouillage et réclament sa démission (Déclaration)

LE 1er Aout 2023 il a plu au Seigneur de rappeler à lui son serviteur, le Président Aime Henri KOANAN BEDIE, Président du PDCI-RDA.

En application des textes du Parti, le Professeur COWPPLI6BONY a été désigné Président par Intérim du Parti pour une période de six mois au cours de laquelle devrait se tenir l’élection du nouveau Président du Parti.

Le bureau politique du PDCI RDA, réuni le samedi 14 octobre 2023 a décidé d’organiser un Congrès Extraordinaire le 16 décembre 2023 à cet effet.

Pour réussir cette transition, le Président par Intérim le Professeur COWPPLI-BONY, a mis en place un comité d’organisation au sein duquel se trouve le comité électoral présidé par le Ministre Gervais KACOU

La mission essentielle de cette commission consistait à recevoir les candidatures, les traiter et dresser la liste des candidats retenus au regard des conditions d’éligibilité fixées par les textes, à savoir :

  • Être de bonne moralité
  • Jouir de ses droits civiques et politiques
  • Être âgé de 40 ans au moins.
  • Avoir été membre du bureau politique pendant au moins 10 ans.
  • S’acquitter d’une contribution au financement du congrès dont le montant est fixé par le bureau politique.
  • Cinq candidatures ont alors été enregistrées, ce sont celles de :

  • Monsieur Noël Akossi BENDJO
  • Monsieur Tidjane THIAM
  • Monsieur Maurice KAKOU GUIKAHUE
  • Monsieur Jean Marc YACE
  • Monsieur Moise KOUMOUE KOFFI
  • Pendant que les congressistes et les militants attendaient un processus transparent, cohérent et démocratique, on nous annonce le rejet de la candidature du professeur Maurice KAKOU GUIKAHUE, Chef du Secrétariat Exécutif, Vice-Président, fidèle compagnon des présidents feu Félix HOUPHOUET-BOIGNY et feu Henri KONAN BEDIE au motif qu’il est actuellement sous contrôle judiciaire suite aux événements d’octobre 2020.

    Cette information a surpris plus d’un.

    Comment écarter la candidature d’un militant engagé, modèle, protecteur du parti pour des raisons infondées, contraires aux conditions d’éligibilité fixées par les textes ?

    Cette décision arbitraire, injuste et illégale de la commission électorale provoque en ce moment des conséquences dévastatrices sur l’unité du parti.

    De tout ce qui précède, les congressistes PDCI-RDA de Yopougon exigent ce qui suit :

    1- La démission du Président par Intérim, le Professeur COWPPLI-BONY

    2- la démission du Président de la commission électorale, le Ministre Gervais KACOU

    3- la démission du Président du Comité de Conciliation et de Médiation, le Vice-Président Emile CONSTANT BOMBET.

    4- l’annulation pur et simple du 8ème congrès extraordinaire prévu le samedi 16 décembre 2023.

    Les congressistes de Yopougon appellent par ailleurs tous les militants soucieux des respects de textes et de la préservation de l’unité du PDCI-RDA à se dresser contre cette forfaiture qui vise à imposer à la tête du Parti une personnalité choisie seulement par la Direction Intérimaire.

    Fait à Abidjan, le jeudi 07 décembre 2023.

    Le Porte-parole des congressistes PDCI-RDA de Yopougon

    Christophe BLESSON

    Commentaires Facebook

    Laisser un commentaire