Tidjane Thiam, la mauvaise entame ?

Par Benoit Hili

L’amalgame fait du ramdam. On l’acclame ou on le diffame. On le réclame ou on le blâme. Tidjane Thiam portera-t-il l’oriflamme du parti qu’il proclame ? La trame frise l’amalgame. Des âmes le blâment ou le diffament disant qu’il met sa gamme sur la France et dame sur la patrie qu’il proclame quand celle-ci le réclame.

Thiam clame son patriotisme sans état d’âme et proclame que le pays est son idéogramme et son programme. Il clame cependant qu’il hait les drames où on se crame pour des amalgames qui ne tiennent qu’à une lame.

Le drame, c’est qu’on proclame Thiam comme le porte-lame du Pdci quand l’organigramme de ce parti proclame divers hippopotames en dehors de Thiam. Le drame aussi, c’est qu’on réclame Thiam à la tête du pays sans avoir son programme ou son chronogramme.

Ça déclame ou ça diffame à coups de tam-tam ou de spams, entre pro-Thiam et anti-Thiam. Pro-Thiam ou anti-Thiam, évitons qu’on dérame sur un psychodrame ou un mélodrame autour d’une âme qui clame qu’elle hait les drames !.

Fratmat

Commentaires Facebook

1 réflexion au sujet de « Tidjane Thiam, la mauvaise entame ? »

  1. ======= J’AI EU MON BAC ! ======

    Ouf j’ai eu mon Bac ! Peu importe les moyens c’est la fin qui justifie les moyens.

    Claironnée admirablement par la Mère du Rap, Miss KALA KALA, la chanson évoque en arrière plan la hantise de ce diplôme !

    En 1980, année de notre Bac, T. Thiam était au Lycée Classique. Un de ses voisins de classe, M. S, un ami de longue date (depuis notre mano à mano 1er ou 2ème au CM1 à Saint Michel de Man), y vécut une forme de traumatisme apaisé finalement par l’acceptation de la fatalité.

    Pour chaque devoir de mathématiques, M.S pourtant bon élève, et qui finira enseignant, se prenait comme par magie la moitié de la note de T.T. C’est tout abattu qu’il me contait la mésaventure !

    Ainsi plus tard quand nous nous retrouvions à la Cité Universitaire de Yopougon et qu’un des nôtres jouait au savant, on disait simplement, il se prend pour TIDJANE THIAM. TT dont l’exploit dès son entrée à Polytechnique avait été médiatisé dans le pays car présenté comme le premier Ivoirien à réussir le concours d’entrée à la très prestigieuse École polytechnique française !

    Miss KALA KALA a bien raison :
    J’AI EU MON BAC !

    Vive le Rap ivoirien et africain.

Laisser un commentaire