Gaza: La Maison Blanche  remontée contre Elon Musk (Sudafricain naturalisé Américain)

Ca ne fait pas bon d’émettre la moindre critique contre Israël et son cabinet de guerre dirigé par Netanyahu. Sinon vous êtes carrément qualifié “d’antisemite”, le “four-tout” tout trouvé contre la liberté d’opinions de ceux qui émettent leurs opinions contre les crimes de guerre du gouvernement de l’État d’Israël. Le narratif est imposé par on ne sait trop qui et doit, comme le narratif sur la guerre Russie-Ukraine (Otan), être positif pour l’occident, sinon bonjour les sanctions qui bafouent même, jusqu’aux piliers des Etats dits démocratiques. La faillite n’est donc pas que démocratique, elle est aussi morale et éthique.

La Maison Blanche a accusé l’homme le plus riche de la planète, le Sudafricain de naissance naturalisé Americain, Elon Musk d’avoir répété un « mensonge hideux » sur le peuple juif, après que le propriétaire de X ait semblé approuver un message antisémite sur la plateforme.

Mercredi, M. Musk a répondu à un message partageant une théorie du complot antisémite, la qualifiant de « vraie vérité ».

M. Musk a nié que le message soit antisémite.

Mais un porte-parole de la Maison Blanche a déclaré que son soutien à ce message, qui avait suscité la colère des internautes, était “inacceptable”.

“Nous condamnons dans les termes les plus forts cette odieuse promotion de la haine antisémite et raciste”, a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche, Andrew Bates.

Il a noté que le message auquel M. Musk répondait faisait référence à une théorie du complot qui a motivé l’homme qui a tué 11 personnes dans une synagogue de Pittsburgh en 2018.

“Il est inacceptable de répéter le mensonge hideux derrière l’acte d’antisémitisme le plus meurtrier de l’histoire américaine, encore moins un mois après le jour le plus meurtrier pour le peuple juif depuis l’Holocauste”, a déclaré M. Bates, faisant référence à la réunion du Hamas du 7 octobre. assaut contre Israël.

La directrice générale de X, Linda Yaccarino, a écrit dans un tweet précédent que l’entreprise avait été “extrêmement claire sur nos efforts pour lutter contre l’antisémitisme et la discrimination. Il n’y a de place pour cela nulle part dans le monde – c’est laid et mauvais”.

Mercredi, M. Musk a répondu par son commentaire « vrai » à un message accusant les communautés juives de pousser à la « haine contre les Blancs » et qui incluait des sentiments anti-immigrés.

Cela semble être une approbation d’une théorie du complot raciste et antisémite connue sous le nom de « génocide blanc », selon laquelle les Juifs complotent systématiquement pour encourager l’immigration de personnes « non blanches » vers les pays occidentaux afin d’« éliminer » la race blanche.

Le message original auquel M. Musk a répondu “utilise un langage spécifique qui a été utilisé dans le passé pour justifier des attaques violentes contre des synagogues”, a déclaré à la BBC Zahed Amanullah, chercheur principal à l’Institut de dialogue stratégique basé à Londres.

La théorie du complot a motivé un meurtrier de masse qui est entré dans la synagogue Tree of Life à Pittsburgh en 2018 et a abattu 11 fidèles…

Traduit de l’Anglais

Commentaires Facebook