Dominique Ouattara « Africaine dans l’âme » racontée par Valérie Trierweiler (Podcast)

L’ancienne Première Dame française Valérie Trierweiler a retracé, dans un podcast, la vie et le parcours de la Première Dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara.

Dans ce podcast de 11 minutes, Valérie Trierweiler, évoque la naissance de Dominique Ouattara et sa vie débutée en Algérie.

« Africaine dans l’âme », c’est ainsi que l’auteure décrit la Première Dame de Côte d’Ivoire.

Selon le récit, le premier mariage de Dominique Ouattara lui fait découvrir la Côte d’Ivoire… Elle en tombe amoureuse et prend ses marques dans le milieu des affaires, le monde de l’immobilier. Elle réussit à imposer son entreprise : l’Agence internationale de Commercialisation immobilière. En écoutant le podcast, on peut revivre les détails sur le parcours de la Première Dame de Côte d’Ivoire, notamment les informations liées à sa formation diplômante dans l’immobilier.

Progressivement, elle se voit confier la gestion des biens immobiliers des Présidents Houphouët-Boigny et Bongo, et plus tard les affaires d’un certain Alassane Ouattara…

Là commence une histoire professionnelle, puis intime. Valérie Trierweiler dira : « La fascination est réciproque ». Une attirance qui aboutira au mariage en 1991, à Paris.

« Une main de fer dans un gant de velours », « un sourire à tout épreuve » : des atouts qui lui ouvrent de plus en plus de portes dans le monde des affaires en Côte d’Ivoire, en France et dans d’autres pays.

Aux côtés de son mari Alassane Ouattara, qui gravit les échelons dans le milieu gouvernemental et politique en Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara s’impose désormais comme une femme d’affaires efficace.

Parallèlement à ses affaires, le podcast évoque le basculement de la vagabonde de la charité Dominique Ouattara vers le monde du social avec la Fondation Children of Africa à partir de 1998.

Dominique « l’Africaine » veut redonner au continent ce qu’il lui a donné. Ses cibles : les enfants et les femmes, ses « sœurs »…

Arrivée en Côte d’Ivoire en 1975, elle est désormais ivoirienne. Elle est chez elle. Entre-temps, son époux est devenu Président de la République. Faisant d’elle, Première Dame. A ce poste, son action ne faiblit pas. Au contraire. Fonds pour les femmes. Hôpital Mère Enfant… Les actions ne se comptent plus, selon Valérie Trierweiler. 30 ans de mariage avec son Alassane : du chemin et un parcours qui font désormais exemple…

Avec R. Tiecoura Lebanco.net

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire