Niamey/Les Armées du Mali et du Burkina autorisées à pénétrer sur le territoire du Niger en cas d’attaques

Le général Abdourahamane Tchiani, chef du Conseil national nigérien pour la sauvegarde de la patrie, a signé un arrêté autorisant les forces de défense et de sécurité du Burkina Faso et du Mali à pénétrer sur le territoire du Niger en cas d’attaque contre son pays, a indiqué l’Agence Nigérienne de Presse (ANP).

Le 24 août, le chef du gouvernement intérimaire Ali Lamine Zeine a rencontré les délégations ministérielles du Mali et du Burkina Faso, a rapporté l’agence de presse.

Les délégations ont confirmé leur volonté de lutter ensemble avec le Niger contre le terrorisme et l’extrémisme.

Les représentants des trois pays ont souligné “la nécessité de renforcer les mécanismes de coopération, le partage de données de renseignement et les opérations conjointes afin d’accroître l’efficacité de la lutte contre l’activité des groupes terroristes”, a indiqué l’agence de presse.

Le Niger, le Burkina Faso et le Mali ont convenu “de se doter de capacités de défense mutuelle et d’assistance dans le domaine de la défense et de la sécurité en cas d’agression ou d’attentats terroristes”, a rapporté l’ANP.

Commentaires Facebook