En Côte d’ivoire, le pont Alassane Ouattara à Abidjan bientôt ouvert à la circulation

L’ouvrage, financé à hauteur de 77,5 milliards F CFA par la Banque islamique de développement (BID), est présenté comme le symbole du développement du pays.

La flèche du pont de Cocody, arrimée à ses filins métalliques, domine la lagune Ebrié. Sur l’autre berge, la cathédrale Saint-Paul d’Abidjan, lui fait face. L’architecture des deux ouvrages se répond, c’est ainsi que l’a imaginé son concepteur l’ivoirien Pierre Elie Fakhoury, qui a également dessiné la Basilique Notre Dame de la Paix, à Yamoussoukro. Si la cathédrale abidjanaise a été inaugurée en 1985, le pont du Cocody ne sera officiellement ouvert à la circulation que le 3 août prochain, après son inauguration par le président ivoirien Alassane Ouattara, dont il devrait prendre le nom.

« Tour Eiffel de Côte d’ivoire », « symbole du développement », les autorités ivoiriennes ne sont pas avares de superlatifs pour décrire l’infrastructure. « C’est un ouvrage emblématique pour la ville », estime Amédée Kouakou, le ministre de l’Équipement et de l’Entretien routier qui a assuré la maîtrise d’ouvrage des travaux exécutés par le chinois China Road and Bridge Corporation (CRB). Financé à hauteur de 77,5 milliards F CFA par une dette contractée auprès de la Banque islamique de développement (BID), le projet a été lancé en mars 2019 par l’ancien Premier ministre Amadou Gon Coulibaly décédé en juillet 2020. Il devait être inauguré en 2021 mais la pandémie a ralenti les travaux.

35 000 véhicules quotidiens
Long de 634 mètres au-dessus d’un viaduc de 260 mètres, le pont relie la quartier d’affaires du Plateau à Cocody, et devrait permettre de désengorger une partie de la ville. L’infrastructure routière facilitera le trafic quotidien de 35 000 véhicules entre le centre, le sud et le nord d’Abidjan. Du côté du Plateau, l’ouvrage dessert la future Tour F dessinée par l’architecte Pierre Fakhoury et son groupe PFO.

Ces infrastructures s’intègrent dans un projet plus global, celui de l’aménagement de la baie de Cocody : parc aquatique, marina, restaurants et activités ludiques, tout « sera à l’image de ce qui se fait de mieux au monde, à l’instar de Dubaï. Des grandes marques seront installées sur la baie pour permettre aux populations ivoiriennes et d’Afrique de l’Ouest de venir faire du shopping. C’est un rêve qui est à notre portée » veut croire une source au gouvernement.

Source: Jeune-Afrique
Baudelaire Mieu

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire