BRICS: La Russie refuse la présence de Macron au prochain sommet en Afrique du Sud

La Russie ne veut pas inviter les pays ayant une “attitude hostile” au sommet des BRICS. La Russie considère qu’il est inapproprié que des pays ayant des “attitudes hostiles” envers Moscou soient invités au prochain sommet des BRICS, a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Ryabkov, rapporté par l’agence de presse officielle RIA.

Il répondait ainsi à l’information selon laquelle le président français Macron souhaitait être présent au prochain sommet des BRICs en Afrique du Sud. BRICS signifie Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud. Dans ce climat de tensions internationales, il est essentiel de bien structurer ses affaires pour les protéger.

Il s’agit d’un partenariat des plus grandes économies à croissance rapide dans le monde.
L’Afrique du Sud accueille le prochain sommet annuel fin août.

En début de semaine, il avait été annoncé que Macron souhaitait recevoir une invitation.

Le ministre français des Affaires étrangères, Colonna, avait indiqué que la présence de Macron faisait partie de sa mission diplomatique de continuer à parler avec la Russie.

Ce serait la première fois qu’un dirigeant de la sphère d’influence des États-Unis d’Amérique (bloc dit occidental) assiste à un sommet des BRICS.

Selon Ryabkov le pays hôte est libre de déterminer lui-même la liste des invités, mais après consultation de tous les pays BRICS.

“Il est évident qu’il est inapproprié d’accueillir un pays avec des politiques aussi hostiles à notre encontre.”, a-t-il martèle pour finir.

Commentaires Facebook