Anne Ouloto veut recruter des fonctionnaires de bonne moralité

La ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration, Anne Désirée Ouloto, entend recruter des fonctionnaires de bonne moralité. Elle a fait cette précision, le 16 février 2023 à Abidjan, au cours de l’atelier bilan des concours administratifs session 2022, à l’École nationale d’Administration (ENA) à Abidjan. « L’organisation des concours de la Fonction publique va changer de manière plus profonde qu’en 2022. Nous allons faire en sorte que ceux qui seront recrutés à la Fonction publique soient de bons citoyens. Désormais, nous allons mettre un point d’honneur à recruter des personnes de bonne moralité tant à l’ENA qu’à la Fonction publique », a déclaré Anne Désirée Ouloto.

Pour la ministre, la Fonction publique ne saurait être « un réservoir de mauvais citoyens », surtout au regard des mesures exceptionnelles prises par le Chef de l’État pour faire des fonctionnaires des « privilégiés de la nation ».
Anne Désirée Ouloto a souligné que l’organisation des concours session 2023 s’inscrira dans la continuité du triptyque : Transparence-Célérité-Équité pour rendre les concours crédibles et faciliter l’accès des Ivoiriens à la Fonction publique. Elle a souhaité qu’il y ait une adéquation entre les recrutements et les besoins de l’Administration, l’accélération de la digitalisation des concours, la mise en œuvre des principes de bonne gouvernance, entre autres. Anne Ouloto a aussi traduit sa gratitude au coordonnateur général des concours, au corps préfectoral, à la gendarmerie nationale et à tous les partenaires qui ont contribué à la réussite de cette édition 2022.

Intervenant à cette occasion, le directeur général de la Fonction publique, Soro Gninagafol, a fait savoir que 384 concours ont été ouverts au titre de l’année 2022, dont 221 concours nouveaux et 263 concours professionnels. Ils ont enregistré un total de 105 651 candidats pour 21 277 admis, soit 20,14% de l’effectif total des inscrits. On compte 10 687 femmes, soit 49,67% contre 10 690 hommes, soit 50,24%.

Notons que pour la bonne organisation desdits concours, 4 976 personnes ont été mobilisées à travers la signature de la charte d’éthique.

Source : CICG

Commentaires Facebook

1 thought on “Anne Ouloto veut recruter des fonctionnaires de bonne moralité”

  1. En tous cas du courage à elle. La fonction publique qu’on voit là! Comment va-t-elle faire pour ne pas que le recrutement à la fonction publique ne soit pas basé sur l’appartenance au parti au pouvoir?

Leave a Comment