Côte-d’Ivoire: El Hadj Amadou Gon porté en terre à Korhogo

Le Président Alassane Ouattara accompagné de la Première Dame Dominique Ouattara a pris part à la prière mortuaire pour le repos d’âme du Premier Ministre El Hadj Amadou Gon Coulibaly, le vendredi 17 juillet 2020, à la grande mosquée de la ville de Korhogo.
La cérémonie a enregistré la présence également de S.E.M Faure Gnassingbé, Président de la République du Togo et de bien d’autres personnalités.

Le serment, lors de cet ultime Adieu, a été prononcé par l’Imam Ousmane Diakité, secrétaire Exécutif du Conseil Supérieur des Imams de Côte d’Ivoire (COSIM). Le guide religieux a rappelé que le Premier Ministre durant son séjour terrestre a enseigné des vertus telles que le travail, la loyauté et la dignité. Ces valeurs, il les a laissé en héritage aux ivoiriens. Il a ensuite demandé qu’Allah accorde sa miséricorde et la paix dans l’au-delà à l’illustre disparu. Après le serment, l’Imam Ousmane Diakité a dirigé la prière du vendredi.

La prière mortuaire avant la séparation finale a été dirigée par le Cheick Mamadou Traoré, Président du COSIM et guide suprême de la communauté musulmane de Côte d’Ivoire.

Après ces rites mortuaires islamiques, la dépouille mortelle d’El Hadj Amadou Gon Coulibaly a été inhumée dans la stricte intimité familiale sur La terre de ses ancêtres où il reposera pour l’éternité.

Cabinet de la Première Dame

Amadou Gon Coulibaly repose au caveau familial de Korhogo

Korhogo, le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, rappelé à Dieu, le 8 juillet dernier à Abidjan, a été inhumé le 17 juillet 2020 à Korhogo dans la stricte intimité familiale.

L’ultime départ du monde des vivants du Chef du gouvernement a été précédé de la prière mortuaire à la grande mosquée, en présence du Président de la République Alassane Ouattara, de hautes personnalités nationales et sous-régionales, de sa famille biologique et de nombreuses personnes.

Au moment où le command-car des Forces Armées de Côte d’Ivoire (FACI) transportant la dépouille sort de la grande mosquée pour prendre la direction du caveau familial, l’émotion est vive. Une dame, la soixantaine révolue, éclate en sanglots. La douleur est immense et les pleurs contagieux. Les larmes coulent sur des visages graves. Des jeunes arborant des tricots à l’effigie du défunt scandent “Merci le lion ! Merci AGC ! Korhogo te pleure”.

Depuis l’annonce de la disparition d’Amadou Gon Coulibaly, tous les témoignages concordent pour souligner, sa loyauté, sa fidélité, son courage et son engagement indiscutable pour le développement.

Décédé à la tâche, il a été élevé à la dignité de Grand-Croix dans l’Ordre National après l’hommage de la Nation au Palais Présidentiel.

Les cérémonies de 3ème et 7ème jours au stade municipal, dans l’après-midi, ont mis fin aux obsèques d’Amadou Gon Coulibaly.

Primature

Commentaires Facebook

1 réflexion au sujet de « Côte-d’Ivoire: El Hadj Amadou Gon porté en terre à Korhogo »

  1. Merci merci merci AGC LE WARA
    Le combat continue…
    Quoi Koïta le malien de Château Rouge
    À chacun sa lorgnette !!

Les commentaires sont fermés.