CPI Côte-d’Ivoire: «Une audience surprise” à huis clos pour tabler sur la libération provisoire de Gbagbo le 13 décembre

blank
Gbagbo

Deux des trois juges du procès Gbagbo ont décidé d’une audience à huis clos pour discuter d’une liberté provisoire de l’ex-président ivoirien en attendant le verdict dans l’affaire de “crimes contre l’humanité qui l’oppose à la cour pénale internationale”.

Selon un tweet de la journaliste Stéphanie Maupas basée à La Haye et officiant pour le compte de Le Monde, Rfi et France24, ceci serait un mauvais signe pour le procureur.
L’audience aura lieu le jeudi 13 décembre prochain.

Gbagbo entrera-t-il dans l’année 2019, libre ?

AI

Commentaires Facebook

1 réflexion au sujet de « CPI Côte-d’Ivoire: «Une audience surprise” à huis clos pour tabler sur la libération provisoire de Gbagbo le 13 décembre »

  1. N’en déplaise aux quelques aigris de ce forum, Gbagbo et Blé seront bien libérés. Et je ne parle même pas de liberté provisoire seulement, je parle de liberté définitive. En faisant un peu preuve de sagacité à la lumière de ce procès, on se rend bien compte que ces messieurs sont innocents et victimes d’une machination politique et impérialiste. Le juge président a été le premier à s’en convaincre. Après, dans certaines phases décisives, on a senti que le juge Henderson commençait à mieux comprendre le dossier. Les questions pointues qu’il a posées au substitut du procureur, notamment celle où il demandait comment une bombe lancée sur un marché peut trier les partisans de Dramane pour ne tuer que ceux là et épargner la vie des pro-Gbagbo. À partir de cet instant ce juge, de par la réponse ambiguë du substitut du procureur, à compris que ce dossier cache beaucoup de choses. Je ne suis plus surpris qu’il change ainsi de position. Ça augure d’une fin heureuse pour Gbagbo et pour la Côte d’Ivoire.

Les commentaires sont fermés.