Révélations sur le règlement intérieur du Sénat en Côte-d’Ivoire

Les sénateurs ivoiriens seront en séance plénière le mardi 26 juin 2018 à Yamoussoukro, pour adopter le règlement intérieur de leur institution.

Déjà adopté en commission, le projet de règlement intérieur du sénat sera présenté et défendu devant l’ensemble des sénateurs, par la commission ad-hoc qui l’a élaboré lors d’une séance plénière qui aura lieu dans la capitale politique du pays le mardi 26 juin 2018.
Le projet de règlement intérieur qui est pratiquement calqué sur celui de l’Assemblée nationale institue 6 commissions permanentes ; les mêmes que celles de la chambre basse du Parlement, à quelques différences près dans leurs intitulés. Le sénat comprendra, si le projet de règlement intérieur est adopté en l’état et selon son article 17, une Commission des affaires générales, institutionnelles et des collectivités territoriales, une Commission des affaires extérieures et des Ivoiriens établis hors de Cote d’Ivoire, une Commission des affaires économiques et financières, une Commission des affaires sociales et culturelles, une Commission de la recherche, des sciences, de la technologie et de l’environnement et une Commission sécurité et défense.

Sur la question des groupes parlementaires, même si le règlement laisse la possibilité aux sénateurs de se constituer en groupe, une source au sein du sénat apprend que les élus auraient décidé de fonctionner en groupe unique. « Nous voulons garder notre indépendance vis-à-vis des partis politiques pour mieux aborder les questions sur un plan purement technique », affirme un sénateur interrogé.

La commission ad-hoc qui propose ce règlement intérieur est conduite par l’ancienne vice-présidente de l’Assemblée nationale, Sarah Sakho Fadiga. Sur 66 sénateurs élus, 16 l’ont été sous la bannière ” indépendant “. 33 autres devront être nommés incessamment.

Chris Monsékéla

Commentaires Facebook

10 thoughts on “Révélations sur le règlement intérieur du Sénat en Côte-d’Ivoire”

  1. Krrrr krrrr krrrr…

    @Raymond-cinetique-non-oscillant

    Heureusement que vous n’êtes pas président de la république, mais vendeur à la sauvette de masques. Même le président ne peut supprimer la chose du peuple sans son avis !!!

    Krrrr krrrr

    té ande

  2. Comme si le régent actuel l’avait fait avec l’avis du peuple !!

    Imbécile !!

    Dabakala !!

  3. Au moins avec les savaneux arborés et herbeux…

    Le peuple des microbes oscillants des forêts sauvages comme @Claude-Koudou-dabakala étaient en pleine grâce matinée après les obsèques de feue GORstitution !!!

    Cancre !!!

    té ande

  4. @lakota

    Manifestement vous avez eu un traumatisme en relation avec votre nom.

    Honnêtement. Yako

  5. Krrrr krrrr krrrr…

    @Raymond-Assouman vous traumatise tant au point de prendre un pseudo féminin @marianne?

    On sait qui cherche visa les jours non ouvrables pour fuir le pays…traumatisé qu’il est par une vaste campagne d’Islamisation de la Côte d’Ivoire par distribution de Corans aux fidèles musulmans !!!

    Krrrr krrrr krrrr…

    té ande

  6. Il ne s’agit pas d’attribution de visa mais de retrait de passeport.

    Imbécile !!

    dabakala !!

  7. Qu’en savez vous ???

    Vous voulez en encore introduire vos cinétiques oscillantes sur les visas et les passeports ici ???

    Vous êtes un cancre au top !!!

    té ande

  8. Ouais…avec un regard tourné vers la boule de cristal sans énergie potentielle bien sûr !!!

    Krrrr krrrr krrrr …

    Cancre !!!

    té ande

Comments are closed.