Côte-d’Ivoire: Bédié a-t-il menti aux Ivoiriens sur l’alternance dans «l’accord de Daoukro» ?

La sortie du président ivoirien dans Jeune-Afrique sur son droit de s’octroyer un 3e mandat en Côte-d’Ivoire, en vertu de la nouvelle constitution, continue de faire des vagues. Plus de 48 heures après cette annonce fracassante, la réaction du président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié, reste très attendue.

“Henri Konan Bédié prétend que vous lui aviez promis l’alternance, c’est à dire, une candidature unique du PDCI en 2020″.

À cette question du confrère du journal Jeune Afrique dans sa dernière parution, le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara répond de la manière suivante :

«Nous nous sommes expliqués. Je ne lui ai jamais rien promis et je lui ai rappelé ma position qui n’a jamais varié : le moment venu nous choisirons le candidat le plus apte et le plus compétent quel que soit son parti d’origine pour représenter le RHDP ».

Elle est catégorique, la réponse du président ivoirien : «Je ne lui ai jamais rien promis».

Si tel est le cas, le président du PDCI a-t-il menti à ses militants en parlant d’une candidature unique de son parti au nom du RHDP conformément à un certain compromis politique avec le président Alassane Ouattara ? Pour quelles motivations ? Les jours prochains nous situeront sur cette importante préoccupation.

Avec Afrique Matin.Net

Commentaires Facebook

6 réflexions au sujet de “Côte-d’Ivoire: Bédié a-t-il menti aux Ivoiriens sur l’alternance dans «l’accord de Daoukro» ?”

  1. Il faut qu’on arrête avec cette plaisanterie!

    Je défi quiconque de me montrer un seul cas de figure où un parti politique après avoir “gagné” une élection présidentielle décide de donner le pouvoir à un autre après un ou deux mandats.
    Moi j’en ai jamais vu.

    A la rigueur le président sortant positionne son dauphin constitutionnel (qui est toujours quelqu’un de son parti politique) pour compétir après lui. Même là encore il refuse le parti unifié.Les gens ont voulu re inventer la roue.

    Je pense que Mr Bédié a voulu continuer à profiter des avantages du pouvoir sans se fatiguer (appel de daoukro) et reprendre le pouvoir ensuite en faisant ce que le pdci a toujours fait: utiliser le nord (ici carrement son leader) comme bétail électoral.

    Parceque toi qui a suivi la campagne monocorde et pitoyable de Mr Bédié en 2010 tu comprends que à malin malin et demi.

    Mr Bédié va rentrer dans les rangs avec un ou deux audits ou une opération main propre.

    Ceci dit, moi à la place de Mr Ouattara je ne représenterais pas.

  2. OUATTARA n’a pas d’autre choix que de se représenter !!

    Personne ne peut garantir son sauf conduit s’il s’en va !!

    Dabakala !!

  3. En vérité Dramane n’a jamais rien promis à Bédié. C’est Bédié qui, pour sauver sa face après son appel de Daoukro insensé, a concocté ce mensonge d’alternance pour clamer ses partisans. En clair, c’st Bédié qui a menti à ces partisans. Pour une fois je supporte Dramane.

  4. @Zott et @Marianne,
    Au risque de répéter le même argument ici, pourquoi le RDR et son gourou n’ont-ils pas rectifié quand Bédié annonçait à son cheptel qu’ils devaient la fermer et patienter pour un retour d’ascenseur en 2020 ? Pourquoi ce mutisme quand Bédié organisait la coupe des têtes qui dépassaient au moment où il fallait avaler l’amère pilule de l’appel de Daoukro ? Et surtout, pourquoi ces tournées de soutien à Bédié de la part des cadres du RDR, ces célébrations de son génie, de sa grande sagesse et de sa qualité de visionnaire ? On peut donc qualifier Bédié de niais, de dadais, de naïf… mais que dire de celui qui a mis en place toute une stratégie pour l’abuser ? Nous étions un certain nombre ici à stigmatiser la niaiserie d’un Bédié habitué à tout obtenir sans JAMAIS se battre au point de croire que le RDR lui ferait la passe en 2020. Mais que dire de la perfide déloyauté du RDR ? Qu’il s’agit d’un réflexe politique normal ?

    En tout état de cause, il est bon que le jeu s’éclaircisse enfin. Le RDR partira à l’abordage dans les prochain jours pour dérouler l’étape suivante : faire croire que “le meilleur sera choisi au sein du RHDP”, avec des clins d’œil appuyés en direction de Duncan, officiellement militant du PDCI. En oubliant royalement que dans l’esprit de Ouattara, il n’y a pas meilleur dans l’ensemble de la Voie Lactée que lui, et lui seul. Le PDCI aura entériné l’accord RHDP de parti cocufié ou unifié c’est selon, et se retrouvera en train de justifier la réélection de Ouattara à son corps défendant. Et la boucle aura été bouclée. Encore une fois Yako aux grands enfants du PDCI, parti qui aurait même avec un agouti ou un rat palmiste comme candidat, remporté la présidentielle de 2015.

  5. il y a beaucoup à faire au fpi !
    on a vu vos commentaires sur l’épisode Soro. vous êtes toujours dans vos lits ou nattes de grasse matinée a attendre un messi qui viendra faire votre combat à votre place.
    continuez de dormir, rêvez toujours !
    courage !

Les commentaires sont fermés.